Votre compte

L'abdication


Waterloo, 18 juin 1815 : Blücher et Wellington sont vainqueurs, l’armée française est en déroute. Tout l’indique : le règne de Napoléon s’achève. Beaucoup le croient ; Napoléon le refuse. Pour lui, le désastre est réparable : ne peut-il instituer une dictature de salut public, contenir les Prussiens et les Anglais avec les restes de l’armée et procéder, comme en l’an II, à une levée en masse ? Son destin et celui de la France basculent en trois jours : le mercredi 21 juin, Napoléon arrive à Paris conservant l’espoir de rassembler derrière lui le pays ; le jeudi 22, après avoir tenté de se suicider, il abdique en faveur de son fils ; le 23, par un tour de passe-passe, les députés reconnaissent Napoléon II pour mieux l’écarter. Archives ouvertes, journaux et mémoires revisités, Jean-Paul Bertaud place le lecteur aux premières loges de l’Histoire. Faisant appel aussi bien aux témoignages de l’étudiant et du soldat, du député et de l’agent secret qu’à ceux de l’Empereur et de ses proches, il reconstitue jour par jour, heure par heure, le drame de toute une nation. Témoin des hésitations de l’homme d’État à un moment crucial de son existence – mais l’Empereur a-t-il d’autres solutions que d’abandonner le pouvoir ? –, le lecteur voit vaciller, puis s’éteindre, la flamme de l’Empire. L'édition papier de cet ouvrage contient un cahier photos hors-textes de 8 pages en couleurs, non repris dans la présente édition numérique

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

22,40 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'abdication”

Fiche technique

Résumé

Waterloo, 18 juin 1815 : Blücher et Wellington sont vainqueurs, l’armée française est en déroute. Tout l’indique : le règne de Napoléon s’achève. Beaucoup le croient ; Napoléon le refuse. Pour lui, le désastre est réparable : ne peut-il instituer une dictature de salut public, contenir les Prussiens et les Anglais avec les restes de l’armée et procéder, comme en l’an II, à une levée en masse ? Son destin et celui de la France basculent en trois jours : le mercredi 21 juin, Napoléon arrive à Paris conservant l’espoir de rassembler derrière lui le pays ; le jeudi 22, après avoir tenté de se suicider, il abdique en faveur de son fils ; le 23, par un tour de passe-passe, les députés reconnaissent Napoléon II pour mieux l’écarter. Archives ouvertes, journaux et mémoires revisités, Jean-Paul Bertaud place le lecteur aux premières loges de l’Histoire. Faisant appel aussi bien aux témoignages de l’étudiant et du soldat, du député et de l’agent secret qu’à ceux de l’Empereur et de ses proches, il reconstitue jour par jour, heure par heure, le drame de toute une nation. Témoin des hésitations de l’homme d’État à un moment crucial de son existence – mais l’Empereur a-t-il d’autres solutions que d’abandonner le pouvoir ? –, le lecteur voit vaciller, puis s’éteindre, la flamme de l’Empire. L'édition papier de cet ouvrage contient un cahier photos hors-textes de 8 pages en couleurs, non repris dans la présente édition numérique

Biographie de Jean-Paul Bertaud

Jean-Paul Bertaud est professeur émérite des universités. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur la Révolution et l’Empire, dont Quand les enfants parlaient de gloire (Aubier, 2006) et Les Royalistes et Napoléon (Flammarion, 2009), couronné par le prix de la Fondation Napoléon.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire