Votre compte

L'Affaire Michaud


Le 14 décembre 2000, l'Assemblée nationale du Québec adoptait une motion dénonçant «les propos inacceptables à l'égard des communautés ethniques et, en particulier, à l'égard de la communauté juive tenus par Yves Michaud à l'occasion des audiences des États généraux sur le français à Montréal». Cette motion a été adoptée à peine une heure après avoir été évoquée dans une question orale du chef de l'Opposition, sans que les propos dits «inacceptables» aient été lus aux députés, sans débat et sans que l'accusé ait eu la moindre possibilité de se défendre. Bref, l'affaire Michaud a débuté par un lynchage politique. Cet essai relate les tribulations d'un citoyen qui, ensuite, pendant plus de cinq ans, s'est acharné pour obtenir réparation de la part des députés, pour défendre sa réputation contre ceux qui ont prétendu voir de l'antisémitisme dans ses propos et pour obtenir justice devant les tribunaux. Sur tous les plans, ou presque, Yves Michaud a perdu. À la fin du dernier jugement rendu dans cette affaire, un juge a cependant reconnu explicitement que Michaud avait été victime d'une grave injustice, injustice que la cour ne pouvait corriger ni faire corriger. Dix ans après la motion qui l'a stigmatisé, Yves Michaud est toujours sous le coup de cette atteinte à sa réputation, et demeure - s'il lui faut un titre de gloire - le seul citoyen québécois condamné par son Parlement pour délit d'opinion. Titulaire d'une maîtrise en histoire de l'Université Laval, Gaston Deschênes a fait carrière à l'Assemblée nationale où il a été, de 1979 à 2004, chef du Service de recherche et directeur des Études documentaires. Il a publié de nombreux articles et plusieurs ouvrages sur le Parlement, dont Le Parlement de Québec, histoire, anecdotes et légendes (2005). Il est aussi coauteur des deux ouvrages de prestige L'hôtel du Parlement, témoin de notre histoire (1986) et L'hôtel du Parlement, mémoire du Québec (2007).

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Affaire Michaud”

Fiche technique

Résumé

Le 14 décembre 2000, l'Assemblée nationale du Québec adoptait une motion dénonçant «les propos inacceptables à l'égard des communautés ethniques et, en particulier, à l'égard de la communauté juive tenus par Yves Michaud à l'occasion des audiences des États généraux sur le français à Montréal». Cette motion a été adoptée à peine une heure après avoir été évoquée dans une question orale du chef de l'Opposition, sans que les propos dits «inacceptables» aient été lus aux députés, sans débat et sans que l'accusé ait eu la moindre possibilité de se défendre. Bref, l'affaire Michaud a débuté par un lynchage politique. Cet essai relate les tribulations d'un citoyen qui, ensuite, pendant plus de cinq ans, s'est acharné pour obtenir réparation de la part des députés, pour défendre sa réputation contre ceux qui ont prétendu voir de l'antisémitisme dans ses propos et pour obtenir justice devant les tribunaux. Sur tous les plans, ou presque, Yves Michaud a perdu. À la fin du dernier jugement rendu dans cette affaire, un juge a cependant reconnu explicitement que Michaud avait été victime d'une grave injustice, injustice que la cour ne pouvait corriger ni faire corriger. Dix ans après la motion qui l'a stigmatisé, Yves Michaud est toujours sous le coup de cette atteinte à sa réputation, et demeure - s'il lui faut un titre de gloire - le seul citoyen québécois condamné par son Parlement pour délit d'opinion. Titulaire d'une maîtrise en histoire de l'Université Laval, Gaston Deschênes a fait carrière à l'Assemblée nationale où il a été, de 1979 à 2004, chef du Service de recherche et directeur des Études documentaires. Il a publié de nombreux articles et plusieurs ouvrages sur le Parlement, dont Le Parlement de Québec, histoire, anecdotes et légendes (2005). Il est aussi coauteur des deux ouvrages de prestige L'hôtel du Parlement, témoin de notre histoire (1986) et L'hôtel du Parlement, mémoire du Québec (2007).

Biographie de Gaston Deschênes

Né à Saint-Jean-Port-Joli, Gaston Deschênes a étudié au collège de Saint-Anne-de-la-Pocatière et à l'Université Laval où il a obtenu une maîtrise en histoire. Auteur de plusieurs ouvrages sur sa région natale, la Côte-du-Sud, il est maintenant historien a

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire