Votre compte

L'Afrique, le fric, la France


Les pays du « pré carré » sombrent dans la malnutrition, les épidémies et la corruption. Les Africains nous récusent, les Américains nous évincent. L’Afrique, qui était peuplée de 273 millions d’habitants à l’époque des indépendances, en abrite aujourd’hui 700 millions et en comptera 1500 millions en 2025. Comment pourrait-elle les nourrir ? Et comment pourrions-nous les accueillir ? La médiatisation des sans-papiers de Saint-Bernard ou des réfugiés rwandais ne fait que conforter les discours réducteurs des xénophobes ou des immigrationnistes, accréditant dans l’opinion l’idée d’une cause perdue, alors que l’Afrique ne manque pas d’atouts. L’état des lieux sans complaisance et les propositions radicales que formule Jean-Paul Gourévitch sur le repositionnement de l’aide, le moratoire de la dette, le contrôle de l’immigration ou la réorientation des solidarités risquent de déplaire à toute la classe politique. Mais c’est rarement le malade qui réclame un traitement de choc.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

12,04 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Afrique, le fric, la France”

Fiche technique

Résumé

Les pays du « pré carré » sombrent dans la malnutrition, les épidémies et la corruption. Les Africains nous récusent, les Américains nous évincent. L’Afrique, qui était peuplée de 273 millions d’habitants à l’époque des indépendances, en abrite aujourd’hui 700 millions et en comptera 1500 millions en 2025. Comment pourrait-elle les nourrir ? Et comment pourrions-nous les accueillir ? La médiatisation des sans-papiers de Saint-Bernard ou des réfugiés rwandais ne fait que conforter les discours réducteurs des xénophobes ou des immigrationnistes, accréditant dans l’opinion l’idée d’une cause perdue, alors que l’Afrique ne manque pas d’atouts. L’état des lieux sans complaisance et les propositions radicales que formule Jean-Paul Gourévitch sur le repositionnement de l’aide, le moratoire de la dette, le contrôle de l’immigration ou la réorientation des solidarités risquent de déplaire à toute la classe politique. Mais c’est rarement le malade qui réclame un traitement de choc.

Biographie de Jean-Paul Gourévitch

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire