Votre compte

L'agence Pinkerton (Tome 4) - Le totem du peuple sans ombre


Neil Galore n'est toujours pas un membre à part entière de l'agence Pinkerton. Un jour, il accompagne Elly Aymes au train qui doit la mener à San Francisco et se fait enlever sur le trajet du retour. Il fait alors un rêve étrange dans lequel il est intronisé par le tribunal des Douze Cagoules. À son réveil, il est au Trou à Rats en Colombie britannique.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,49 €
?

Version papier

13,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'agence Pinkerton (Tome 4) - Le totem du peuple sans ombre”

Fiche technique

  • Auteur : Michel Honaker
  • Éditeur : Flammarion Jeunesse
  • Date de parution : 03/04/13
  • EAN : 9782081305687
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 251
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Neil Galore n'est toujours pas un membre à part entière de l'agence Pinkerton. Un jour, il accompagne Elly Aymes au train qui doit la mener à San Francisco et se fait enlever sur le trajet du retour. Il fait alors un rêve étrange dans lequel il est intronisé par le tribunal des Douze Cagoules. À son réveil, il est au Trou à Rats en Colombie britannique.

Biographie de Michel Honaker

Michel Honaker est l’auteur de nombreux récits d’aventures et de romans fantastiques. Il a déjà publié plusieurs séries comme «Les Survivants de Troie», «L’Agence Pinkerton», «La légende des cinq royaumes». Il a également traduit et adapté Dracula et Frankenstein chez Flammarion jeunesse.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire