Votre compte

L'amour après


«  Le téléphone sonne. C’est Charlotte qui m’appelle d’Israël. Nous étions dans la même classe à Montélimar. Elle a été arrêtée après moi, mais je ne l’ai pas croisée à Birkenau.
 
—  Qu’est-ce que tu fais en ce moment  ? demande-t-elle.
—  Je travaille sur l’amour.
Un silence alors, comme si le mot amour s’égarait, se cognait dans sa tête. Elle ne sait qu’en faire.
—  L’amour au camp ou quoi  ?
—  Après les camps.
—  Ah, c’est mieux. L’amour au camp, j’en ai pas vu beaucoup.  »
 
Comment aimer, s’abandonner, désirer, jouir, quand on a été déportée à quinze ans  ?
Retrouvant à quatre-vingt-neuf ans sa «  valise d’amour  », trésor vivant des lettres échangées avec les hommes de sa vie, Marceline Loridan-Ivens se souvient…
Un récit merveilleusement libre sur l’amour et la sensualité.
 

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'amour après”

Fiche technique

Résumé

«  Le téléphone sonne. C’est Charlotte qui m’appelle d’Israël. Nous étions dans la même classe à Montélimar. Elle a été arrêtée après moi, mais je ne l’ai pas croisée à Birkenau.
 
—  Qu’est-ce que tu fais en ce moment  ? demande-t-elle.
—  Je travaille sur l’amour.
Un silence alors, comme si le mot amour s’égarait, se cognait dans sa tête. Elle ne sait qu’en faire.
—  L’amour au camp ou quoi  ?
—  Après les camps.
—  Ah, c’est mieux. L’amour au camp, j’en ai pas vu beaucoup.  »
 
Comment aimer, s’abandonner, désirer, jouir, quand on a été déportée à quinze ans  ?
Retrouvant à quatre-vingt-neuf ans sa «  valise d’amour  », trésor vivant des lettres échangées avec les hommes de sa vie, Marceline Loridan-Ivens se souvient…
Un récit merveilleusement libre sur l’amour et la sensualité.
 

Biographie de Marceline Loridan-Ivens

Actrice, cinéaste, femme du documentariste Joris Ivens, amie de Simone Veil et Ginette Kolinka, est morte le 18 septembre 2018. On lui doit des mémoires Ma vie balagan, et, avec Judith Perrignon, deux récits  célébrés et traduits dans de nombreux pays : Et tu n’es pas revenu et L’amour après.
 

Judith Perrignon est journaliste, essayiste et romancière. On lui doit notamment Les Chagrins, Les Faibles et les Forts (Stock) et Victor Hugo vient de mourir (L’iconoclaste). Elle a travaillé aux récits personnels de Gérard Garouste et Marceline Loridan-Ivens.
 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire