Votre compte

L'amour en plus. Histoire de l'amour maternel


L’amour maternel est-il un instinct qui procéderait d’une « nature féminine » ou bien relève-t-il largement d’un comportement social, variable selon les individus, les époques et les mœurs ? Tel est l’enjeu du débat qu’étudie ici Élisabeth Badinter, au fil d’une enquête historique très précise : à observer l’évolution du comportement maternel depuis quatre siècles, elle constate que l’intérêt et le dévouement pour l’enfant se manifestent – ou ne se manifestent pas. La tendresse existe – ou n’existe pas. Aussi choquant que cela puisse paraître, le sentiment maternel est un sentiment humain, incertain et fragile. Ce dévoilement d’une contingence de l’amour maternel suscita des réactions passionnées lors de la première publication du livre, en 1980 : les uns y virent une aberration, remettant scandaleusement en question le concept de nature ; les autres y trouvèrent une véritable libération, l’occasion d’une meilleure compréhension de la maternité et d’une reconnaissance de la multiplicité des expériences féminines. Trente ans après, L’Amour en plus est toujours un livre nécessaire et dérangeant, tant il est vrai que nous avons changé de vocabulaire, mais pas d’illusions.
6,99 €
?

Version papier

10,20 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'amour en plus. Histoire de l'amour maternel”

Fiche technique

  • Auteur : Elisabeth Badinter
  • Éditeur : Flammarion
  • Date de parution : 12/05/10
  • EAN : 9782081240391
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 450
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

L’amour maternel est-il un instinct qui procéderait d’une « nature féminine » ou bien relève-t-il largement d’un comportement social, variable selon les individus, les époques et les mœurs ? Tel est l’enjeu du débat qu’étudie ici Élisabeth Badinter, au fil d’une enquête historique très précise : à observer l’évolution du comportement maternel depuis quatre siècles, elle constate que l’intérêt et le dévouement pour l’enfant se manifestent – ou ne se manifestent pas. La tendresse existe – ou n’existe pas. Aussi choquant que cela puisse paraître, le sentiment maternel est un sentiment humain, incertain et fragile. Ce dévoilement d’une contingence de l’amour maternel suscita des réactions passionnées lors de la première publication du livre, en 1980 : les uns y virent une aberration, remettant scandaleusement en question le concept de nature ; les autres y trouvèrent une véritable libération, l’occasion d’une meilleure compréhension de la maternité et d’une reconnaissance de la multiplicité des expériences féminines. Trente ans après, L’Amour en plus est toujours un livre nécessaire et dérangeant, tant il est vrai que nous avons changé de vocabulaire, mais pas d’illusions.

Biographie d’Elisabeth Badinter

Philosophe et spécialiste des Lumières, Elisabeth Badinter est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés au XVIIIe siècle, à la maternité et aux rapports entre les sexes. Son dernier livre, Le Conflit (Flammarion, 2010) a été un best-seller international.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire