Votre compte

L'amour, l'argent et la folie


1830-1890. St-Rémy-de-Provence. Voici l’histoire authentique d’un homme qui, pour s’être marié sans le consentement familial, fut interné pendant 48 ans. Jean Mistral - parent du poète - était fils d’un riche négociant en chardons à carder la laine. Épris d’une Polonaise qu’il épousa, il fut réduit à la misère par son père. Lequel, après avoir chassé “l’Étrangère”, fit enfermer son fils en le prétendant fou, malgré l’opposition violente de la population locale. C’est toute la vie d’une bourgade provençale au XIXe siècle que Jean-Paul Clébert ressuscite dans son roman : la hargne d’un notable au paternalisme outrancier, la duplicité d’hommes de loi pour qui les procès entrepris furent l’occasion de burlesques et tragiques péripéties, la cruauté d’une société rejetant celui qui ne se soumet pas à ses normes... Comment une émouvante histoire d’amour devint une affaire d’État, comment un homme seul, ruiné, humilié, résista aux siens par sa seule dignité : on s’en souvient encore, dans les Alpilles. Frédéric Mistral, le prix Nobel, s’inspira des malheurs de son cousin pour écrire Mireille.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'amour, l'argent et la folie”

Fiche technique

Résumé

1830-1890. St-Rémy-de-Provence. Voici l’histoire authentique d’un homme qui, pour s’être marié sans le consentement familial, fut interné pendant 48 ans. Jean Mistral - parent du poète - était fils d’un riche négociant en chardons à carder la laine. Épris d’une Polonaise qu’il épousa, il fut réduit à la misère par son père. Lequel, après avoir chassé “l’Étrangère”, fit enfermer son fils en le prétendant fou, malgré l’opposition violente de la population locale. C’est toute la vie d’une bourgade provençale au XIXe siècle que Jean-Paul Clébert ressuscite dans son roman : la hargne d’un notable au paternalisme outrancier, la duplicité d’hommes de loi pour qui les procès entrepris furent l’occasion de burlesques et tragiques péripéties, la cruauté d’une société rejetant celui qui ne se soumet pas à ses normes... Comment une émouvante histoire d’amour devint une affaire d’État, comment un homme seul, ruiné, humilié, résista aux siens par sa seule dignité : on s’en souvient encore, dans les Alpilles. Frédéric Mistral, le prix Nobel, s’inspira des malheurs de son cousin pour écrire Mireille.

Biographie de Jean-Paul Clébert

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire