Votre compte

L'anecdote entre littérature et histoire


Issu d'un projet pluridisciplinaire mené par les membres de l'équipe CLARESS du laboratoire POLEN, ce volume rassemble les contributions d'historiens, de littéraires et d'historiens de l'art qui, par le biais d'une approche globale, saisissent l'anecdote à l'époque moderne, comme forme littéraire et pratique sociale. Cet ouvrage part du constat de la présence de l'anecdote dans une pluralité de genres et de domaines (l'écriture historique et celle des mémoires, les textes judiciaires, les écrits de polémique, les traités d'éducation, les sermons, les correspondances, les récits de voyages, la presse). Quatre axes organisent la réflexion. Les deux premiers concernent la place de l'anecdote dans la biographie. Loin d'être seulement un élément de divertissement, elle est une composante essentielle du récit et contribue à replacer l'individu dans une figure type. En outre elle apparaît, et c'est la troisième approche, comme constitutive de systèmes de valeurs. Cette problématique est traitée ici au travers des exemples de l'éthique et du politique. Se posant comme exemple incarné, l'anecdote vise à asseoir une morale. Dans le domaine politique, elle contribue à la construction d'une rhétorique spécifique qui permet d'aborder des idées plus générales. Cet aspect ouvre sur une problématique de la circulation, des sociabilités et des usages de l'anecdote entre des genres différents, entre des espaces géographiques, entre des versions successives d'un même texte. Elle suppose des connivences entre les adeptes. Ce faisant, elle apparaît, dans l'optique pluridisciplinaire choisie, non seulement comme une forme littéraire, mais aussi comme un observatoire des évolutions sociales, culturelles et intellectuelles de l'époque moderne.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

22,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'anecdote entre littérature et histoire”

Fiche technique

Résumé

Issu d'un projet pluridisciplinaire mené par les membres de l'équipe CLARESS du laboratoire POLEN, ce volume rassemble les contributions d'historiens, de littéraires et d'historiens de l'art qui, par le biais d'une approche globale, saisissent l'anecdote à l'époque moderne, comme forme littéraire et pratique sociale. Cet ouvrage part du constat de la présence de l'anecdote dans une pluralité de genres et de domaines (l'écriture historique et celle des mémoires, les textes judiciaires, les écrits de polémique, les traités d'éducation, les sermons, les correspondances, les récits de voyages, la presse). Quatre axes organisent la réflexion. Les deux premiers concernent la place de l'anecdote dans la biographie. Loin d'être seulement un élément de divertissement, elle est une composante essentielle du récit et contribue à replacer l'individu dans une figure type. En outre elle apparaît, et c'est la troisième approche, comme constitutive de systèmes de valeurs. Cette problématique est traitée ici au travers des exemples de l'éthique et du politique. Se posant comme exemple incarné, l'anecdote vise à asseoir une morale. Dans le domaine politique, elle contribue à la construction d'une rhétorique spécifique qui permet d'aborder des idées plus générales. Cet aspect ouvre sur une problématique de la circulation, des sociabilités et des usages de l'anecdote entre des genres différents, entre des espaces géographiques, entre des versions successives d'un même texte. Elle suppose des connivences entre les adeptes. Ce faisant, elle apparaît, dans l'optique pluridisciplinaire choisie, non seulement comme une forme littéraire, mais aussi comme un observatoire des évolutions sociales, culturelles et intellectuelles de l'époque moderne.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire