Votre compte

L'Argent


Le héros est Aristide Saccard, frère du ministre Eugène Rougon, qu’on avait déjà vu amasser une fortune colossale dans la Curée. Après une succession de mauvaises affaires, il doit repartir de zéro, mais son ambition est demeurée intacte. Il vend sa luxueuse propriété du parc Monceau afin de régler ses créanciers, puis loue deux étages d’un hôtel où il installe la Banque Universelle, destinée à financer des projets de mise en valeur du Moyen-Orient. Tout est fait pour attirer petits et moyens épargnants, auxquels on promet des gains faciles et rapides. Les communiqués et articles de presse, les rumeurs savamment dosées font s’envoler les titres de la société. Saccard se retrouve à nouveau au sommet de la gloire et de la puissance... construites sur du sable, car il ne cesse d’acheter ses propres actions.

Ce livre est classé dans les catégories :

0,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Argent”

Fiche technique

Résumé

Le héros est Aristide Saccard, frère du ministre Eugène Rougon, qu’on avait déjà vu amasser une fortune colossale dans la Curée. Après une succession de mauvaises affaires, il doit repartir de zéro, mais son ambition est demeurée intacte. Il vend sa luxueuse propriété du parc Monceau afin de régler ses créanciers, puis loue deux étages d’un hôtel où il installe la Banque Universelle, destinée à financer des projets de mise en valeur du Moyen-Orient. Tout est fait pour attirer petits et moyens épargnants, auxquels on promet des gains faciles et rapides. Les communiqués et articles de presse, les rumeurs savamment dosées font s’envoler les titres de la société. Saccard se retrouve à nouveau au sommet de la gloire et de la puissance... construites sur du sable, car il ne cesse d’acheter ses propres actions.

Biographie de Émile Zola

Émile Zola (1840-1902), fréquente dans sa jeunesse Cézanne, et tous deux se passionnent pour les auteurs romantiques : Hugo, Lamartine, et, surtout, Musset. Vers 1860, il commence à écrire, d'abord des vers, puis des contes et des courts romans. C'est à cette époque qu'il rédige les contes réalistes que sont Le Carnet de danse et Celle qui m'aime et qui l'engagent dans sa féconde carrière de prosateur.Ces textes de jeunesse annoncent l'engagement visionnaire du romancier des Rougon-Macquart.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire