Votre compte

L'art de la fuite


Cet été, passez vos vacances avec une liseuse pleine, grâce à nos promotions sur une grande partie de notre catalogue !

N’y-a-t-il rien d’autre que la vie ?

Rien de plus que le morne quotidien et la lente succession des journées perdues ?

N’y-a-t-il rien d’autre que les trajets répétitifs du tramway; les journées mortelles de bureau...

N’y-a-t-il que des ersatz de beauté contenus dans les sourires exagérés de Tania ?

Et si la réponse se trouvait dans les lettres découvertes par Antonio dans le meuble de son salon ? Des feuilles de papier un peu rongées par le temps... Réminiscence des années trente, quand tout était encore possible et que d’autres chemins se traçaient dans l’obscurité.

A cette époque, la chanteuse de fado la plus connue de Lisbonne trouvait le salut de son âme et l’amour absolu au fond d’une imprimerie clandestine. Mêlant propagande anarchiste et rêves de grandeur.

Antonio trouvera-t-il le moyen de faire revivre cet espoir enfoui sous les décombres ? Ou se laissera-t-il asphyxier par les responsabilités toujours plus étriquées qui s’imposent à lui...

Ce livre est classé dans les catégories :

2,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'art de la fuite”

Fiche technique

Résumé

Cet été, passez vos vacances avec une liseuse pleine, grâce à nos promotions sur une grande partie de notre catalogue !

N’y-a-t-il rien d’autre que la vie ?

Rien de plus que le morne quotidien et la lente succession des journées perdues ?

N’y-a-t-il rien d’autre que les trajets répétitifs du tramway; les journées mortelles de bureau...

N’y-a-t-il que des ersatz de beauté contenus dans les sourires exagérés de Tania ?

Et si la réponse se trouvait dans les lettres découvertes par Antonio dans le meuble de son salon ? Des feuilles de papier un peu rongées par le temps... Réminiscence des années trente, quand tout était encore possible et que d’autres chemins se traçaient dans l’obscurité.

A cette époque, la chanteuse de fado la plus connue de Lisbonne trouvait le salut de son âme et l’amour absolu au fond d’une imprimerie clandestine. Mêlant propagande anarchiste et rêves de grandeur.

Antonio trouvera-t-il le moyen de faire revivre cet espoir enfoui sous les décombres ? Ou se laissera-t-il asphyxier par les responsabilités toujours plus étriquées qui s’imposent à lui...

Biographie de Jennifer Simoes

Les premiers récits de ma vie, ce sont des histoires de fantômes et d’esprits racontés à la nuit tombée. Sitôt les moustiques dansant autour de l’ampoule nue, les morts s’invitaient à table, imposant alors de partager le dessert avec le tragique. Ils m’ont pris par la main, ont guidé mes premières années sur un chemin tapissé de feuilles mortes. J’ai l’âme romantique des enfances outragées. Il y a eu les premiers voyages aussi. Mes jambes recroquevillées sur le siège arrière d’une Golf rouge vif qui tranchait la nuit espagnole vers l’ouest. L’obscurité dense, presque jamais dérangée... Et ces villes qui m’étaient à la fois secrètes et familières... Vitoria... Palencia... Salamanca... Et l’arrivée au petit matin dans ce village baigné de brume.

J’écris les fuites, les trop-pleins et les non-dits. Et je macule la réalité de gris, couleur du béton. Couleur des visages éreintés derrière lesquels crie l’esprit rageur. Rebelle. Indomptable.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire