Votre compte

L’article 330, Les balances, La paix chez soi


« L’article 330 » est une pièce en un acte de Courteline.L’article 330 du code pénal, c’est le délit d’outrage à la pudeur. La Brige est un original, qui organise sa défense et maintient que si les passants ont vu son derrière, il accuse la Société des Transports Électriques, et surtout l’Exposition (universelle) d’avoir installé un trottoir roulant entre le Champ-de-Mars et les Invalides.
Dans “Les balances”, on retrouve La Brige, qui, a peine sorti de Sainte-Pélagie, raconte ses mésaventures à son ami Lonjumel : on l’a mis en prison parce que quelqu’un lui devait de l’argent. S’ensuit une diatribe contre la société, la loi, le système de justice...
Dans “La paix chez soi” , Trielle est un homme de lettres qui cherche à finir d’écrire les dernières lignes de son feuilleton. Son épouse a décidé de lui rendre la vie impossible jusqu’à ce qu’il lui ait donné les 150 francs qu’elle réclame. C’est une des plus belles scènes de ménage du théâtre français.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,49 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L’article 330, Les balances, La paix chez soi”

Fiche technique

Résumé

« L’article 330 » est une pièce en un acte de Courteline.L’article 330 du code pénal, c’est le délit d’outrage à la pudeur. La Brige est un original, qui organise sa défense et maintient que si les passants ont vu son derrière, il accuse la Société des Transports Électriques, et surtout l’Exposition (universelle) d’avoir installé un trottoir roulant entre le Champ-de-Mars et les Invalides.
Dans “Les balances”, on retrouve La Brige, qui, a peine sorti de Sainte-Pélagie, raconte ses mésaventures à son ami Lonjumel : on l’a mis en prison parce que quelqu’un lui devait de l’argent. S’ensuit une diatribe contre la société, la loi, le système de justice...
Dans “La paix chez soi” , Trielle est un homme de lettres qui cherche à finir d’écrire les dernières lignes de son feuilleton. Son épouse a décidé de lui rendre la vie impossible jusqu’à ce qu’il lui ait donné les 150 francs qu’elle réclame. C’est une des plus belles scènes de ménage du théâtre français.

Biographie de Georges Courteline

Georges Courteline (1858-1829), observateur plein d'ironie, a souligné à travers ses récits (Le Train de 8h47) et ses comédies (Boubourouche, Messieurs les ronds-de-cuir, Le Commissaire est bon enfant) l'absurdité de la vie bourgeoise.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire