Votre compte

L'Ascension du mont Ventoux


Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Pétrarque. Le 26 avril 1336, Pétrarque, 32 ans, ecclésiastique et poète déjà renommé, décide de gravir le mont Ventoux (Vaucluse), en compagnie de son frère Gherardo. Parti avant l'aube du village de Malaucène, il ne revient qu'au milieu de la nuit. Toute la journée, il a erré sur divers chemins avant d'atteindre enfin, harassé, le sommet d'où il embrasse alors du regard toute la région, des Monts du Lyonnais aux Alpes et aux Pyrénées. Subjugué par ce spectacle du monde, il ouvre au hasard un petit volume des Confessions de Saint Augustin et tombe sur un passage qui lui révèle le sens de son ascension: "Les hommes s'en vont admirer les cimes des montagnes, les vagues de la mer, le vaste cours des fleuves, l'immensité de l'Océan, les révolutions des astres, mais ils négligent de s'examiner eux-mêmes". Dès son retour, il rédige cette lettre adressée à son ami et directeur de conscience, le Père augustinien Dionigi dei Roberti, où il relate les péripéties de sa journée et la prise de conscience de ses propres turpitudes ici-bas. Métaphore d'une élévation spirituelle et d'un parcours initiatique vers la béatitude, ce texte introspectif de haute spiritualité, remanié plusieurs fois par Pétrarque avant d'être inséré dans ses Lettres familières, annonce le futur Secretum (Mon Secret), livre majeur de la Renaissance présenté comme un dialogue avec Saint Augustin.

Ce livre est classé dans les catégories :

2,99 €
?

Version papier

5,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Ascension du mont Ventoux”

Fiche technique

  • Auteur : Pétrarque
  • Éditeur : République des Lettres
  • Date de parution : 27/02/13
  • EAN : 9782824901145
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 32
  • Protection : NC

Résumé

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Pétrarque. Le 26 avril 1336, Pétrarque, 32 ans, ecclésiastique et poète déjà renommé, décide de gravir le mont Ventoux (Vaucluse), en compagnie de son frère Gherardo. Parti avant l'aube du village de Malaucène, il ne revient qu'au milieu de la nuit. Toute la journée, il a erré sur divers chemins avant d'atteindre enfin, harassé, le sommet d'où il embrasse alors du regard toute la région, des Monts du Lyonnais aux Alpes et aux Pyrénées. Subjugué par ce spectacle du monde, il ouvre au hasard un petit volume des Confessions de Saint Augustin et tombe sur un passage qui lui révèle le sens de son ascension: "Les hommes s'en vont admirer les cimes des montagnes, les vagues de la mer, le vaste cours des fleuves, l'immensité de l'Océan, les révolutions des astres, mais ils négligent de s'examiner eux-mêmes". Dès son retour, il rédige cette lettre adressée à son ami et directeur de conscience, le Père augustinien Dionigi dei Roberti, où il relate les péripéties de sa journée et la prise de conscience de ses propres turpitudes ici-bas. Métaphore d'une élévation spirituelle et d'un parcours initiatique vers la béatitude, ce texte introspectif de haute spiritualité, remanié plusieurs fois par Pétrarque avant d'être inséré dans ses Lettres familières, annonce le futur Secretum (Mon Secret), livre majeur de la Renaissance présenté comme un dialogue avec Saint Augustin.

Biographie de Pétrarque

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire