Votre compte

L'Avenir du peuple canadien français


Le drame que raconte l’Avenir, la situation mentale qu’il met en scène ne sont pas seulement ceux d’un homme, d’un écrivain canadien-français de la fin du XIXe siècle. Ce sont aussi le drame et la situation dans lesquels se retrouve, qu’il le veuille ou non, pour le meilleur et pour le pire, tout écrivain, intellectuel ou artiste québécois d’hier comme d’aujourd’hui, et même, plus largement, tout écrivain, intellectuel ou artiste né dans une petite patrie — petite par la taille, par la puissance ou par l’âge — et qui ne peut pas, dans cette patrie, ne pas se sentir à la fois chez lui et en exil. Dans le contexte immédiat qui est le sien, L’Avenir du peuple canadien-français apparaît, oserais-je le dire, comme une sorte de chef-d’oeuvre, en tout cas comme un ouvrage qui se distingue très fortement de ses contemporains, non seulement par la qualité de sa prose et de sa composition, par l’ampleur de ses vues, par l’étendue de la culture qu’il convoque, mais aussi, et surtout, par l’esprit tout particulier qui l’anime et le poids existentiel dont il est secrètement chargé. Extrait de la postface de François Ricard. L’ouvrage comprend également une chronologie et une bibliographie.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Avenir du peuple canadien français”

Fiche technique

Résumé

Le drame que raconte l’Avenir, la situation mentale qu’il met en scène ne sont pas seulement ceux d’un homme, d’un écrivain canadien-français de la fin du XIXe siècle. Ce sont aussi le drame et la situation dans lesquels se retrouve, qu’il le veuille ou non, pour le meilleur et pour le pire, tout écrivain, intellectuel ou artiste québécois d’hier comme d’aujourd’hui, et même, plus largement, tout écrivain, intellectuel ou artiste né dans une petite patrie — petite par la taille, par la puissance ou par l’âge — et qui ne peut pas, dans cette patrie, ne pas se sentir à la fois chez lui et en exil. Dans le contexte immédiat qui est le sien, L’Avenir du peuple canadien-français apparaît, oserais-je le dire, comme une sorte de chef-d’oeuvre, en tout cas comme un ouvrage qui se distingue très fortement de ses contemporains, non seulement par la qualité de sa prose et de sa composition, par l’ampleur de ses vues, par l’étendue de la culture qu’il convoque, mais aussi, et surtout, par l’esprit tout particulier qui l’anime et le poids existentiel dont il est secrètement chargé. Extrait de la postface de François Ricard. L’ouvrage comprend également une chronologie et une bibliographie.

Biographie d’Edmond de Nevers

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire