Votre compte

L'aventure du baron fourbu


"Nigel A. Foley est né le 25 août 1942 à Manchester. De son parcours professionnel assez hétéroclite, on peut retenir la pratique du journalisme et de la pèche en rivière, du cricket et du saxophone, ainsi qu’une forme d’allergie extrême envers toutes les formes de hiérarchie et les conventions. C’est par sa fille Janine, aujourd’hui installée en France, que j’ai eu accès à ses textes. – Il écrit, mais uniquement des pastiches, et en dilettante, sans autre objectif que de se faire plaisir, m’a-t-elle expliqué. À ma proposition d’essayer de le traduire, elle a tout de suite répondu oui, car elle me connait et sait que pour moi aussi (je ne suis pas traductrice), c’est un plaisir de tenter l’expérience."

Ainsi l'écrivain Christine Jeanney rend-elle compte de sa découverte de Nigel A. Foley, leur passion commune pour Sherlock Homes ayant servi de ciment. Non, assez de ces pastiches médiocres, assez de ces prolongements et imitations qui ne nous apprennent rien. Ceux qui connaissent les codes et la mécanique du grand Conan Doyle trouveront leur plaisir en rapport à l'llustre et immortel inventeur du métier de détective. Mais les autres comprendront vite qu'ici Ohlmes et Witson n'ont rien à voir avec le modèle, et que l'oubi où ils sont est parfaitement injuste.


FB

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'aventure du baron fourbu”

Fiche technique

Résumé

"Nigel A. Foley est né le 25 août 1942 à Manchester. De son parcours professionnel assez hétéroclite, on peut retenir la pratique du journalisme et de la pèche en rivière, du cricket et du saxophone, ainsi qu’une forme d’allergie extrême envers toutes les formes de hiérarchie et les conventions. C’est par sa fille Janine, aujourd’hui installée en France, que j’ai eu accès à ses textes. – Il écrit, mais uniquement des pastiches, et en dilettante, sans autre objectif que de se faire plaisir, m’a-t-elle expliqué. À ma proposition d’essayer de le traduire, elle a tout de suite répondu oui, car elle me connait et sait que pour moi aussi (je ne suis pas traductrice), c’est un plaisir de tenter l’expérience."

Ainsi l'écrivain Christine Jeanney rend-elle compte de sa découverte de Nigel A. Foley, leur passion commune pour Sherlock Homes ayant servi de ciment. Non, assez de ces pastiches médiocres, assez de ces prolongements et imitations qui ne nous apprennent rien. Ceux qui connaissent les codes et la mécanique du grand Conan Doyle trouveront leur plaisir en rapport à l'llustre et immortel inventeur du métier de détective. Mais les autres comprendront vite qu'ici Ohlmes et Witson n'ont rien à voir avec le modèle, et que l'oubi où ils sont est parfaitement injuste.


FB

Biographie de Nigel A. Foley

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire