Votre compte

L'avion spatial américain

Bernard Millot (foreword_by)

Albert Ducrocq (series_edited_by)


L’histoire de l’avion spatial américain est une véritable épopée qui, du X-1 au X-15, du projet DYNA-SOAR aux navettes spatiales, fut riche d’exploits de jeunes pilotes, de prouesses techniques et de paris risqués. Commencée avec éclat dans l’immédiat après-guerre avec le franchissement du mur du son en 1947, cette aventure dut céder le devant de la scène pendant les années soixante : c’était le temps de la course de vitesse engagée entre les États-Unis et l’Union soviétique pour la conquête de l’espace, et pour cette course il était plus simple, plus efficace et plus rapide d’utiliser des « capsules » balistiques, plutôt que de développer un « avion spatial » capable de voler, d’atterrir et d’être réutilisé pour plusieurs missions. Cette parenthèse se refermera en 1969 avec le premier pas d’un Américain sur la Lune, et s’ouvrira alors l’ère de la navette spatiale. Le développement de l’avion spatial américain se confond avec un lieu devenu mythique : la base d’Edwards en Californie. Du premier vol supersonique du X-1 piloté par Chuck Yeager à la première rentrée hypersonique de la navette Columbia en 1981, Edwards a vécu l’extraordinaire envolée des performances qui ouvrit à l’aviation les portes de l’espace.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'avion spatial américain”

Fiche technique

Résumé

L’histoire de l’avion spatial américain est une véritable épopée qui, du X-1 au X-15, du projet DYNA-SOAR aux navettes spatiales, fut riche d’exploits de jeunes pilotes, de prouesses techniques et de paris risqués. Commencée avec éclat dans l’immédiat après-guerre avec le franchissement du mur du son en 1947, cette aventure dut céder le devant de la scène pendant les années soixante : c’était le temps de la course de vitesse engagée entre les États-Unis et l’Union soviétique pour la conquête de l’espace, et pour cette course il était plus simple, plus efficace et plus rapide d’utiliser des « capsules » balistiques, plutôt que de développer un « avion spatial » capable de voler, d’atterrir et d’être réutilisé pour plusieurs missions. Cette parenthèse se refermera en 1969 avec le premier pas d’un Américain sur la Lune, et s’ouvrira alors l’ère de la navette spatiale. Le développement de l’avion spatial américain se confond avec un lieu devenu mythique : la base d’Edwards en Californie. Du premier vol supersonique du X-1 piloté par Chuck Yeager à la première rentrée hypersonique de la navette Columbia en 1981, Edwards a vécu l’extraordinaire envolée des performances qui ouvrit à l’aviation les portes de l’espace.

Biographie d’Yves Candal

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire