Votre compte

L'école de la vie


Profs, parents, élèves, ce livre s’adresse à vous. Si un jour, un professeur inoubliable vous a révélé des perspectives nouvelles, si à l’inverse l’école, le collège, le lycée, déplaisent à vos enfants ou à vous-mêmes, vous trouverez ici de quoi mettre à l’épreuve votre propre expérience. Depuis deux siècles, la conviction s’est imposée que l’esprit ne travaille que lorsque le corps est contraint, immobile et silencieux. Au contraire, Maxime Rovere montre que les savoirs sont les fruits de corps avides d’interactions, animés de blessures et de difficultés qu’il appelle des « brèches ». Ce sont elles qui les poussent vers l’art d’apprendre que, depuis Le Banquet de Platon, les philosophes appellent une érotique. À cette lumière, on s’aperçoit que les institutions d’enseignement ne fournissent ni la clé de la réussite, ni un tremplin pour l’avenir, encore moins la pierre de touche du mérite ou de la valeur d’un individu. La réussite sociale dépend du tissu relationnel où chacun évolue. L’école, elle, enseigne l’art d’interagir. Conjurant la tentation démiurgique cachée dans l’idéal de « transmission », ce livre redonne à l’enseignement comme à l’apprentissage leur profondeur et leur noblesse. Sans cesse, dans l’écoute comme dans les conflits, le dialogue des générations y réinvente la liberté.

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Version papier

19,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'école de la vie”

Fiche technique

  • Auteur : Maxime Rovere
  • Éditeur : Flammarion
  • Collection : Hors collection
  • Date de parution : 02/09/20
  • EAN : 9782080228079
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 288
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Profs, parents, élèves, ce livre s’adresse à vous. Si un jour, un professeur inoubliable vous a révélé des perspectives nouvelles, si à l’inverse l’école, le collège, le lycée, déplaisent à vos enfants ou à vous-mêmes, vous trouverez ici de quoi mettre à l’épreuve votre propre expérience. Depuis deux siècles, la conviction s’est imposée que l’esprit ne travaille que lorsque le corps est contraint, immobile et silencieux. Au contraire, Maxime Rovere montre que les savoirs sont les fruits de corps avides d’interactions, animés de blessures et de difficultés qu’il appelle des « brèches ». Ce sont elles qui les poussent vers l’art d’apprendre que, depuis Le Banquet de Platon, les philosophes appellent une érotique. À cette lumière, on s’aperçoit que les institutions d’enseignement ne fournissent ni la clé de la réussite, ni un tremplin pour l’avenir, encore moins la pierre de touche du mérite ou de la valeur d’un individu. La réussite sociale dépend du tissu relationnel où chacun évolue. L’école, elle, enseigne l’art d’interagir. Conjurant la tentation démiurgique cachée dans l’idéal de « transmission », ce livre redonne à l’enseignement comme à l’apprentissage leur profondeur et leur noblesse. Sans cesse, dans l’écoute comme dans les conflits, le dialogue des générations y réinvente la liberté.

Biographie de Maxime Rovere

Maxime Rovere est philosophe, professeur d'université et spécialiste de Spinoza. Il a publié, en 2017, Le Clan Spinoza et Que faire des cons ? (2019) chez Flammarion.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire