Votre compte

L'Enfant d'avril


Katherine, une enseignante et mère d'un enfant, doit prendre la décision la plus difficile de toute son existence. Au terme d'un concours de circonstances en escalade et de tests médicaux éprouvants, elle avorte d'un bébé de 23 semaines, atteint d'une grave maladie héréditaire propre au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la tyrosinémie. Mais après coup, les remords et le chagrin l'amènent lentement au bord de l'abîme. Angoisse et culpabilité deviennent partie prenante de son quotidien, alors que son conjoint, un agent de la paix, vit également ce deuil à la dure, à sa manière. Pourront-ils tous les deux entreprendre et réussir un long processus de rétablissement, semblable à la guérison d'un choc post-traumatique? Rédigé dans un style vif et empreint de poésie, ce récit touchant se veut une réflexion intime concernant le droit à l'existence, la résilience, la génétique médicale et le fait d'être mère à notre époque post-moderne.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Enfant d'avril”

Fiche technique

Résumé

Katherine, une enseignante et mère d'un enfant, doit prendre la décision la plus difficile de toute son existence. Au terme d'un concours de circonstances en escalade et de tests médicaux éprouvants, elle avorte d'un bébé de 23 semaines, atteint d'une grave maladie héréditaire propre au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la tyrosinémie. Mais après coup, les remords et le chagrin l'amènent lentement au bord de l'abîme. Angoisse et culpabilité deviennent partie prenante de son quotidien, alors que son conjoint, un agent de la paix, vit également ce deuil à la dure, à sa manière. Pourront-ils tous les deux entreprendre et réussir un long processus de rétablissement, semblable à la guérison d'un choc post-traumatique? Rédigé dans un style vif et empreint de poésie, ce récit touchant se veut une réflexion intime concernant le droit à l'existence, la résilience, la génétique médicale et le fait d'être mère à notre époque post-moderne.

Biographie de Katherine Girard

Originaire du Lac-Saint-Jean, Katherine Girard fait d'abord des études collégiales en théâtre, avant de quitter sa région natale pour étudier en littérature à l'Université du Québec à Montréal. Au tournant des années 2000, elle y complète un baccalauréat en Études littéraires, puis une maîtrise en Création littéraire. Parallèlement, elle donne des cours de français ainsi que des ateliers littéraires aux immigrants fréquentant cette université. Elle quitte ensuite Montréal en 2005 pour s'installer à Odanak, où son conjoint vient d'hériter de terres ancestrales du côté de sa famille paternelle. Deux ans plus tard, elle décroche un poste au département de Littérature et Communication du Cégep de Drummondville. Mère de deux enfants, en plus de la lecture et de l'écriture, madame Girard pratique plusieurs sports, dont le jogging et la natation. Son premier texte édité chez JCL en 2015, L'Enfant d'avril, oscille entre roman-vérité et témoignage, où l'héroïne, tout comme ce fut le cas pour madame Girard, connaît des difficultés à faire son deuil, suite à l'avortement du fœtus qu'elle portait, qui était atteint d'une grave maladie héréditaire. Pendant les années qui ont suivi, elle a cru qu'elle ne pourrait, qu'elle ne voudrait jamais écrire ce qui lui était arrivé. Pourtant, le besoin de coucher cette histoire sur le papier a fini par se faire sentir, pour le plus grand bonheur de ceux et celles qui la liront.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire