Votre compte

L'Enfer des choses


En soulignant le rôle fondateur de la violence dans les sociétés humaines ; en jetant les bases d'une pensée neuve organisée autour de la notion de désir mimétique ; en renvoyant surtout à leur échec les vieilles pensées modernes (structuralisme, freudisme, etc.), René Girard a fait scandale au sens littéral du terme. Bénéficiaire d'un extraordinaire engouement de la part des intellectuels, l'auteur de La violence et le sacré et Des choses cachées depuis la fondation du monde, sévèrement critiqué par ailleurs, est aujourd'hui au centre d'un débat fondamental. Que l'on juge inquiétante l'émergence d'une telle pensée, globale ou féconde cette réconciliation proposée par Girard entre la connaissance scientifique et la foi religieuse, il paraît en tout cas difficile désormais de raisonner comme si cette œuvre n'existait pas. Certains d'ailleurs, moins soucieux de polémique que d'approfondissement, avouent avoir trouvé dans l'hypothèse mimétique un concept d'une singulière fécondité dans leur propre domaine. C'est le cas de Jean-Pierre Dupuy et de Paul Dumouchel qui proposent ici une passionnante avancée avec Girard. Sans dissimuler certaines réserves que leur inspire la théorie mimétique, ils s'interrogent sur son efficacité explicative dans le domaine économique. La violence économique du monde moderne, le délire consommateur des sociétés industrialisées ont-ils quelque chose à voir avec la violence sacrificielle ? Sur un terrain peu exploré par René Girard lui-même, Dupuy et Dumouchel posent des questions très subversives auxquelles René Girard, dans une riche postface, a accepté de répondre.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

33,60 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Enfer des choses”

Fiche technique

Résumé

En soulignant le rôle fondateur de la violence dans les sociétés humaines ; en jetant les bases d'une pensée neuve organisée autour de la notion de désir mimétique ; en renvoyant surtout à leur échec les vieilles pensées modernes (structuralisme, freudisme, etc.), René Girard a fait scandale au sens littéral du terme. Bénéficiaire d'un extraordinaire engouement de la part des intellectuels, l'auteur de La violence et le sacré et Des choses cachées depuis la fondation du monde, sévèrement critiqué par ailleurs, est aujourd'hui au centre d'un débat fondamental. Que l'on juge inquiétante l'émergence d'une telle pensée, globale ou féconde cette réconciliation proposée par Girard entre la connaissance scientifique et la foi religieuse, il paraît en tout cas difficile désormais de raisonner comme si cette œuvre n'existait pas. Certains d'ailleurs, moins soucieux de polémique que d'approfondissement, avouent avoir trouvé dans l'hypothèse mimétique un concept d'une singulière fécondité dans leur propre domaine. C'est le cas de Jean-Pierre Dupuy et de Paul Dumouchel qui proposent ici une passionnante avancée avec Girard. Sans dissimuler certaines réserves que leur inspire la théorie mimétique, ils s'interrogent sur son efficacité explicative dans le domaine économique. La violence économique du monde moderne, le délire consommateur des sociétés industrialisées ont-ils quelque chose à voir avec la violence sacrificielle ? Sur un terrain peu exploré par René Girard lui-même, Dupuy et Dumouchel posent des questions très subversives auxquelles René Girard, dans une riche postface, a accepté de répondre.

Biographie de Paul Dumochel

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire