Votre compte

L'Enracinement

Florence Lussy (de) (preface_by)

Michel Narcy (preface_by)


En 1943, alors qu’elle a rejoint, à Londres, le commissariat à l’Intérieur de la France combattante, Simone Weil écrit ce qui sera sa dernière œuvre. Sa mort prématurée quelques mois plus tard met fin brutalement à la rédaction de ce texte majeur par lequel elle entendait apporter sa contribution à la France d’après-guerre. Prélude à la nouvelle Déclaration des droits de l’homme souhaitée par le général de Gaulle, essai sur les causes du déracinement du peuple français et sur les conditions de sa renaissance, méditation sur la force et sur l’obéissance, L’Enracinement est aussi le testament spirituel de Simone Weil. Selon Albert Camus, qui l’édita pour la première fois en 1949, ce livre « d’une audace parfois terrible, impitoyable et en même temps admirablement mesuré, d’un christianisme authentique et très pur, est une leçon souvent amère, mais d’une rare élévation de pensée ».

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Enracinement”

Fiche technique

Résumé

En 1943, alors qu’elle a rejoint, à Londres, le commissariat à l’Intérieur de la France combattante, Simone Weil écrit ce qui sera sa dernière œuvre. Sa mort prématurée quelques mois plus tard met fin brutalement à la rédaction de ce texte majeur par lequel elle entendait apporter sa contribution à la France d’après-guerre. Prélude à la nouvelle Déclaration des droits de l’homme souhaitée par le général de Gaulle, essai sur les causes du déracinement du peuple français et sur les conditions de sa renaissance, méditation sur la force et sur l’obéissance, L’Enracinement est aussi le testament spirituel de Simone Weil. Selon Albert Camus, qui l’édita pour la première fois en 1949, ce livre « d’une audace parfois terrible, impitoyable et en même temps admirablement mesuré, d’un christianisme authentique et très pur, est une leçon souvent amère, mais d’une rare élévation de pensée ».

Biographie de Simone Weil

Née en 1909, Simone Weil fut disciple d’Alain, élève de l’École normale supérieure, agrégée de philosophie. Ouvrière en usine, engagée en Espagne en 1936, dans les rangs anarchistes, elle quitta la France en 1942 pour New York, puis Londres où elle travailla pour la France combattante jusqu’à sa mort en 1943. Son œuvre engagée et empreinte de mysticisme est considérée comme l’une des plus marquantes du xxe siècle.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire