Votre compte

L'enseignement supérieur, pour quoi faire ?

François Furet (series_edited_by)


Cet essai – le premier en France à traiter de l’ensemble du problème universitaire dans le monde – débute par une critique radicale de l’inertie et du conservatisme de l’enseignement supérieur. L’auteur ne s’y embarrasse pas de précautions tactiques : à ses yeux, les universités, demeurées pour l’essentiel identiques à elles-mêmes depuis le Moyen Age, non seulement sont de moins en moins adaptées à l’urgence des problèmes sociaux et économiques d’aujourd’hui, mais, constatation plus inquiétante, elles ignorent totalement ceux de demain. Cette étude ne se borne pas à un constat qualitatif d’échec – déjà maintes fois formulé – mais elle s’appuie sur des données statistiques irréfutables et s’étaye d’expériences vécues sur de nombreux campus. C’est l’exemple même d’une analyse marxiste tout à la fois rigoureuse et ouverte, et son intérêt majeur réside dans la richesse et l’efficacité des solutions ici proposées en vue de bâtir le « système d’enseignement supérieur » de demain. Les bastions universitaires doivent céder et des échanges constants s’établir entre les tenants du savoir et ceux qui, à tous les degrés de l’échelle sociale (cadres, employés, ouvriers) ont et auront à l’utiliser. Nous entrons dans l’ère des expériences vivantes où ingénieurs, juristes, hommes politiques devraient enseigner à temps partiel, tout comme les étudiants s’insérer obligatoirement dans le tissu social, apprendre « sur le tas ». Enfin, tous les moyens de la technologie pédagogique (audiovisuel, ordinateur, etc.) doivent être mis en œuvre pour arriver de façon économique à ce résultat. En bref, l’université de demain ne peut plus être réservée à une élite et il ne doit plus exister de « relégués à vie » de la culture.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'enseignement supérieur, pour quoi faire ?”

Fiche technique

Résumé

Cet essai – le premier en France à traiter de l’ensemble du problème universitaire dans le monde – débute par une critique radicale de l’inertie et du conservatisme de l’enseignement supérieur. L’auteur ne s’y embarrasse pas de précautions tactiques : à ses yeux, les universités, demeurées pour l’essentiel identiques à elles-mêmes depuis le Moyen Age, non seulement sont de moins en moins adaptées à l’urgence des problèmes sociaux et économiques d’aujourd’hui, mais, constatation plus inquiétante, elles ignorent totalement ceux de demain. Cette étude ne se borne pas à un constat qualitatif d’échec – déjà maintes fois formulé – mais elle s’appuie sur des données statistiques irréfutables et s’étaye d’expériences vécues sur de nombreux campus. C’est l’exemple même d’une analyse marxiste tout à la fois rigoureuse et ouverte, et son intérêt majeur réside dans la richesse et l’efficacité des solutions ici proposées en vue de bâtir le « système d’enseignement supérieur » de demain. Les bastions universitaires doivent céder et des échanges constants s’établir entre les tenants du savoir et ceux qui, à tous les degrés de l’échelle sociale (cadres, employés, ouvriers) ont et auront à l’utiliser. Nous entrons dans l’ère des expériences vivantes où ingénieurs, juristes, hommes politiques devraient enseigner à temps partiel, tout comme les étudiants s’insérer obligatoirement dans le tissu social, apprendre « sur le tas ». Enfin, tous les moyens de la technologie pédagogique (audiovisuel, ordinateur, etc.) doivent être mis en œuvre pour arriver de façon économique à ce résultat. En bref, l’université de demain ne peut plus être réservée à une élite et il ne doit plus exister de « relégués à vie » de la culture.

Biographie de Dragoljub Najman

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire