Votre compte

L'épistolaire


À partir d’une réflexion sur la lecture de la lettre, l’ouvrage se propose de redonner au genre épistolaire sa place dans l’histoire et de présenter la diversité de ses formes. La lettre est un objet qui doit sans cesse reconquérir son statut littéraire. « Discours des absents », elle établit sa propre temporalité et place sa rhétorique au service d’une stratégie. Est-elle un moyen d’effacer la distance ou de tenir à distance l’autre, le destinataire idéal avec lequel s’est établi un contrat épistolaire ? Tendue vers ce destinataire, la lettre participe également à l’édification d’une image de soi : « miroir de l’âme », elle renvoie l’épistolier à lui-même. Accompagnatrice de l’œuvre, il lui arrive d’entrer en concurrence avec elle. Aussi entretient-elle avec la fiction des rapports complexes, tantôt mystificatrice pour transformer le réel, tantôt instrument d’un récit romanesque, tantôt actrice principale du roman épistolaire.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'épistolaire”

Fiche technique

Résumé

À partir d’une réflexion sur la lecture de la lettre, l’ouvrage se propose de redonner au genre épistolaire sa place dans l’histoire et de présenter la diversité de ses formes. La lettre est un objet qui doit sans cesse reconquérir son statut littéraire. « Discours des absents », elle établit sa propre temporalité et place sa rhétorique au service d’une stratégie. Est-elle un moyen d’effacer la distance ou de tenir à distance l’autre, le destinataire idéal avec lequel s’est établi un contrat épistolaire ? Tendue vers ce destinataire, la lettre participe également à l’édification d’une image de soi : « miroir de l’âme », elle renvoie l’épistolier à lui-même. Accompagnatrice de l’œuvre, il lui arrive d’entrer en concurrence avec elle. Aussi entretient-elle avec la fiction des rapports complexes, tantôt mystificatrice pour transformer le réel, tantôt instrument d’un récit romanesque, tantôt actrice principale du roman épistolaire.

Biographie de Geneviève Haroche-Bouzinac

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire