Votre compte

L'épreuve fleurie


La littérature florissante et la religion fastueuse des Nahua (ou Aztèques) du Mexique préhispanique sont aujourd'hui bien connues. Mais, au sein de cette société plurielle, tous se rallient-ils à une même idéologie ? En présentant les hauts faits des divinités qui régissent l'amour et le mariage, l'analyse révèle comment chacun - prêtres, guérisseuses, sages-femmes, sorciers, prostituées rituelles ou encore princesse de sang royal - a son mot à dire sur ce que signifient le féminin et le masculin. A travers l'exemple nahua, ce livre explore la question de l'apport des femmes dans l'élaboration de toute symbolique du genre.

Ce livre est classé dans les catégories :

23,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'épreuve fleurie”

Fiche technique

Résumé

La littérature florissante et la religion fastueuse des Nahua (ou Aztèques) du Mexique préhispanique sont aujourd'hui bien connues. Mais, au sein de cette société plurielle, tous se rallient-ils à une même idéologie ? En présentant les hauts faits des divinités qui régissent l'amour et le mariage, l'analyse révèle comment chacun - prêtres, guérisseuses, sages-femmes, sorciers, prostituées rituelles ou encore princesse de sang royal - a son mot à dire sur ce que signifient le féminin et le masculin. A travers l'exemple nahua, ce livre explore la question de l'apport des femmes dans l'élaboration de toute symbolique du genre.

Biographie de Dominique Raby

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire