Votre compte

L'Erreur de Hume


Comment se fait-il que, dans tous les systèmes de morale, l'auteur passe des habituelles copules de propositions est et n'est pas à doit ou ne doit pas ? En formulant cette question, à la fois élémentaire et fondamentale, dans son Traité de la nature humaine, Hume lance un défi majeur, celui de penser le passage de l'être au devoir-être au plan de l'énoncé, soit le passage de l'indicatif à l'impératif et, au-delà, de l'énonciatif au normatif. Il s'avère possible d'y répondre en mobilisant aussi bien la tradition phénoménologique que la philosophie analytique, sans négliger les apports de la logique contemporaine. De l'examen des différents niveaux et des différentes modalités de ce passage problématique, il ressort qu'il n'est pas nécessairement abusif. Cette enquête sur l'articulation de l'énonciatif au normatif jette un pont entre la réflexion logique contemporaine, renouvelée par la théorie des actes de langage, les logiques déontiques et les sémantiques des mondes possibles d'une part, la réflexion sur les fondements de la rationalité morale et juridique d'autre part. L'examen de L'erreur de Hume ouvre ainsi de nouveaux horizons à la conception contemporaine du fait et de la norme.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Erreur de Hume”

Fiche technique

Résumé

Comment se fait-il que, dans tous les systèmes de morale, l'auteur passe des habituelles copules de propositions est et n'est pas à doit ou ne doit pas ? En formulant cette question, à la fois élémentaire et fondamentale, dans son Traité de la nature humaine, Hume lance un défi majeur, celui de penser le passage de l'être au devoir-être au plan de l'énoncé, soit le passage de l'indicatif à l'impératif et, au-delà, de l'énonciatif au normatif. Il s'avère possible d'y répondre en mobilisant aussi bien la tradition phénoménologique que la philosophie analytique, sans négliger les apports de la logique contemporaine. De l'examen des différents niveaux et des différentes modalités de ce passage problématique, il ressort qu'il n'est pas nécessairement abusif. Cette enquête sur l'articulation de l'énonciatif au normatif jette un pont entre la réflexion logique contemporaine, renouvelée par la théorie des actes de langage, les logiques déontiques et les sémantiques des mondes possibles d'une part, la réflexion sur les fondements de la rationalité morale et juridique d'autre part. L'examen de L'erreur de Hume ouvre ainsi de nouveaux horizons à la conception contemporaine du fait et de la norme.

Biographie de Jean-Louis Gardies

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire