Votre compte

L'escale imprévue


Dans ces brèves nouvelles où l’aviation n’est souvent qu’un prétexte, l’auteur suggère un portrait, met en lumière un trait de caractère. Il sollicite notre intérêt pour une réaction psychologique ou une morale parfois inattendue et qui se voudrait toujours souriante. Sous des cieux divers, c’est la vie avec ses imprévus au-delà des précisions techniques de l’aviateur, utilisées épisodiquement pour planter un décor... et Jean Woirin sait de quoi il s’agit : ... Lui ne se retrouvait même pas cette double face de Janus que, si bons, si éprouvés qu’ils soient, portent successivement tous les hommes. Y compris ceux qui, comme Michel, sont mariés et aiment leur femme. Ils sont là, débordant de bons sentiments, heureux époux, excellents pères, en plein dans l’orthodoxie... Et puis un visage de femme se présente, ou même seulement la galbe d’un corps féminin. Et voilà les bons sentiments envolés. C’est ce que les femmes souvent n’imaginent pas : c’est que l’homme si apprécié, comme un ami, presqu’un frère, puisse tout d’un coup, se retrouver le mâle actionné par les sens et qui passera sur les convenances, les liens acquis au point de parfois tout détruire, tout gâcher, et parfois aussi sans rien obtenir, si ce n’est d’avoir perdu une amie...

Ce livre est classé dans les catégories :

5,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'escale imprévue”

Fiche technique

Résumé

Dans ces brèves nouvelles où l’aviation n’est souvent qu’un prétexte, l’auteur suggère un portrait, met en lumière un trait de caractère. Il sollicite notre intérêt pour une réaction psychologique ou une morale parfois inattendue et qui se voudrait toujours souriante. Sous des cieux divers, c’est la vie avec ses imprévus au-delà des précisions techniques de l’aviateur, utilisées épisodiquement pour planter un décor... et Jean Woirin sait de quoi il s’agit : ... Lui ne se retrouvait même pas cette double face de Janus que, si bons, si éprouvés qu’ils soient, portent successivement tous les hommes. Y compris ceux qui, comme Michel, sont mariés et aiment leur femme. Ils sont là, débordant de bons sentiments, heureux époux, excellents pères, en plein dans l’orthodoxie... Et puis un visage de femme se présente, ou même seulement la galbe d’un corps féminin. Et voilà les bons sentiments envolés. C’est ce que les femmes souvent n’imaginent pas : c’est que l’homme si apprécié, comme un ami, presqu’un frère, puisse tout d’un coup, se retrouver le mâle actionné par les sens et qui passera sur les convenances, les liens acquis au point de parfois tout détruire, tout gâcher, et parfois aussi sans rien obtenir, si ce n’est d’avoir perdu une amie...

Biographie de Jean Woirin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire