Votre compte

L'esclave qui devint millionnaire

Paul PASQUALI (preface_by)

Benoît TRÉPIED (preface_by)

Frédéric Cotton (translator)


Né esclave dans une plantation du Texas en 1864, William Henry Ellis devint millionnaire à Manhattan dans les années 1890, puis décéda dans le dénuement à Mexico en 1923. Autour de la figure interlope de cet homme, Karl Jacoby mène une enquête palpitante parmi les failles de l'histoire des États-Unis du Gilded Age, l'Âge doré de Mark Twain. À travers le récit de la vie d'Ellis – rocambolesque parfois –, il éclaire d'un jour différent l'histoire américaine, en l'arrimant notamment à l'histoire du Mexique, et en adoptant la perspective de la question raciale comme ligne de fissure où se réfractent les contradictions de cette société en plein essor. Poursuivant Ellis du Texas à New York, à Mexico ou en Éthiopie, il produit un ouvrage lumineux, comme une nouvelle histoire des États-Unis. Karl Jacoby, né en 1965, est enseignant à l'université de Columbia à New York. Son précédent ouvrage traduit en France, Des ombres à l'aubes (Anacharsis, 2013), a reçu le Prix des Rendez-vous de l'histoire de Blois de 2014.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?

Version papier

23,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'esclave qui devint millionnaire”

Fiche technique

Résumé

Né esclave dans une plantation du Texas en 1864, William Henry Ellis devint millionnaire à Manhattan dans les années 1890, puis décéda dans le dénuement à Mexico en 1923. Autour de la figure interlope de cet homme, Karl Jacoby mène une enquête palpitante parmi les failles de l'histoire des États-Unis du Gilded Age, l'Âge doré de Mark Twain. À travers le récit de la vie d'Ellis – rocambolesque parfois –, il éclaire d'un jour différent l'histoire américaine, en l'arrimant notamment à l'histoire du Mexique, et en adoptant la perspective de la question raciale comme ligne de fissure où se réfractent les contradictions de cette société en plein essor. Poursuivant Ellis du Texas à New York, à Mexico ou en Éthiopie, il produit un ouvrage lumineux, comme une nouvelle histoire des États-Unis. Karl Jacoby, né en 1965, est enseignant à l'université de Columbia à New York. Son précédent ouvrage traduit en France, Des ombres à l'aubes (Anacharsis, 2013), a reçu le Prix des Rendez-vous de l'histoire de Blois de 2014.

Biographie de Karl Jacoby

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire