Votre compte

L'État faible. Haïti et République Dominicaine


L’État à réinventer... État faible. C’est le cas d’Haïti. Haïti n’est pas formellement sous tutelle, néanmoins les rapports de dépendance sont tels que l’ordre public, les décisions économiques et même les arbitrages électoraux sont réglés à partir de l’extérieur. La République Dominicaine qui partageait avec Haïti cette condition d’État faible s’est, en partie, ressaisie. Comment expliquer la faiblesse de l’État ? La situation est-elle condamnée à se dégrader ? Pour l’auteur André Corten, L’État faible est l’héritage de sociétés jetées précocement dans la mondialisation. En montrant la fracture radicale entre les élites, les classes moyennes et le peuple, Corten explique la complexité de la crise haïtienne. Une solution est donc aujourd’hui hors de portée. Quelle issue alors ? Une tutelle renforcée ? Ou une refondation en sortant la masse du peuple de son exclusion ?

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'État faible. Haïti et République Dominicaine”

Fiche technique

Résumé

L’État à réinventer... État faible. C’est le cas d’Haïti. Haïti n’est pas formellement sous tutelle, néanmoins les rapports de dépendance sont tels que l’ordre public, les décisions économiques et même les arbitrages électoraux sont réglés à partir de l’extérieur. La République Dominicaine qui partageait avec Haïti cette condition d’État faible s’est, en partie, ressaisie. Comment expliquer la faiblesse de l’État ? La situation est-elle condamnée à se dégrader ? Pour l’auteur André Corten, L’État faible est l’héritage de sociétés jetées précocement dans la mondialisation. En montrant la fracture radicale entre les élites, les classes moyennes et le peuple, Corten explique la complexité de la crise haïtienne. Une solution est donc aujourd’hui hors de portée. Quelle issue alors ? Une tutelle renforcée ? Ou une refondation en sortant la masse du peuple de son exclusion ?

Biographie d’André Corten

André Corten est professeur de science politique et d’analyse du discours à l’Université du Québec à Montréal et chercheur associé à l’IRD (Institut de recherche sur le développement, Paris), André Corten a publié de nombreux ouvrages à Paris, à Montréal, à Londres et en Amérique latine portant sur les catégories politiques en formation dans les pays du Sud. Depuis trente ans, André Corten suit l’évolution de la société haïtienne à laquelle il a consacré une vingtaine d’articles et deux livres. Il est l’auteur de Misère, religion et politique en Haïti (2001), Planète misère, Chroniques de la pauvreté durable (2006), L’autre moitié de l’Amérique du Sud. Lettres à mon petit-fils (2008).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire