Votre compte

L'étoile des audacieux


Dans une province française mi-villageoise mi-urbaine, carrefour de toutes les influences, certains cherchent leur étoile : une jeune femme démarrant autant dans l’enseignement que dans l’apprentissage de la vie ; un marginal désabusé, prostré sur un banc ; deux adolescents, l’un solaire, l’autre lunaire ; un bibliothécaire aux éternelles chaussures jaunes et une dame âgée avec une étrange manie. Leurs regards et leurs vies se croisent. La pulsion des attirances mutuelles vibre. Ces quelques êtres ordinaires seront-ils suffisamment audacieux pour que les amours secrètes cèdent la place aux vérités ?

Le style de Johanna Petit est d’une savoureuse imprécision, se situant quelque part entre le vieux San Antonio et la fraîche Fred Vargas. On retrouve un certain souffle de polar mais sans patatras particulier, sans crime, sans meurtrier, si ce n’est une solitude qui tue à petit feu. Avec son style unique, ce roman choral, caméra à l’épaule, libère la vie. Il la libère des contraintes narratives, il la distancie des lois des genres, et il laisse le sang et les larmes dans les replis fielleux de leurs différentes pochettes. Le regard bienveillant de Johanna Petit nous fait tranquillement palper ce qu’il y a de si vaste ici, juste ici.

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'étoile des audacieux”

Fiche technique

Résumé

Dans une province française mi-villageoise mi-urbaine, carrefour de toutes les influences, certains cherchent leur étoile : une jeune femme démarrant autant dans l’enseignement que dans l’apprentissage de la vie ; un marginal désabusé, prostré sur un banc ; deux adolescents, l’un solaire, l’autre lunaire ; un bibliothécaire aux éternelles chaussures jaunes et une dame âgée avec une étrange manie. Leurs regards et leurs vies se croisent. La pulsion des attirances mutuelles vibre. Ces quelques êtres ordinaires seront-ils suffisamment audacieux pour que les amours secrètes cèdent la place aux vérités ?

Le style de Johanna Petit est d’une savoureuse imprécision, se situant quelque part entre le vieux San Antonio et la fraîche Fred Vargas. On retrouve un certain souffle de polar mais sans patatras particulier, sans crime, sans meurtrier, si ce n’est une solitude qui tue à petit feu. Avec son style unique, ce roman choral, caméra à l’épaule, libère la vie. Il la libère des contraintes narratives, il la distancie des lois des genres, et il laisse le sang et les larmes dans les replis fielleux de leurs différentes pochettes. Le regard bienveillant de Johanna Petit nous fait tranquillement palper ce qu’il y a de si vaste ici, juste ici.

Biographie de Johanna Petit

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire