Votre compte

L'homme qui courait après son nez



Dix-sept nouvelles inattendues sur lesquelles souffle un vent frais de folie et d'humour qui emporte tout sur son passage. À ce jeu de massacre, rien ne résiste. Seule survit... la tendresse. Comprenez : l'essentiel.
Ces dix-sept nouvelles sont autant de petits portraits de personnages affligés d'une manie ou d'un ridicule qui leur rend la vie impossible. Elles sont regroupées en cinq chapitres correspondant à cinq caractères. Il y a les grands timides qui ne caressent les femmes que des yeux, à commencer par le Bon Dieu qui passe son temps à se cacher ; les délirants qui ont trop lu Gogol et courent encore après leur nez ; les rieurs qui, à force de rire, finissent par fondre en larmes ; les mal élevés qui ne savent pas se tenir en société et mettent des gants blancs pour écrire des horreurs ; et les mal aimés enfin qui vont partout pleurant qu'on ne les prend pas au sérieux. L'auteur de ces nouvelles fait partie de cette dernière catégorie, lui qui crie sur tous les toits qu'il n'est pas juste un " rigolo " et qu'il a des choses à dire. Des choses graves, des choses importantes. Mais le croira-t-on ?
De formation philosophique, Gérald Cahen a dirigé de nombreux ouvrages de sciences humaines aux éditions Autrement. Il est l'auteur d'un roman, Lévy Mirabelle, paru en 2004 aux éditions Balland. Depuis 2012, il participe activement à l'Association pour l'autobiographie et le patrimoine autobiographique (l'APA), présidée par Philippe Lejeune.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

9,10 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'homme qui courait après son nez”

Fiche technique

Résumé


Dix-sept nouvelles inattendues sur lesquelles souffle un vent frais de folie et d'humour qui emporte tout sur son passage. À ce jeu de massacre, rien ne résiste. Seule survit... la tendresse. Comprenez : l'essentiel.
Ces dix-sept nouvelles sont autant de petits portraits de personnages affligés d'une manie ou d'un ridicule qui leur rend la vie impossible. Elles sont regroupées en cinq chapitres correspondant à cinq caractères. Il y a les grands timides qui ne caressent les femmes que des yeux, à commencer par le Bon Dieu qui passe son temps à se cacher ; les délirants qui ont trop lu Gogol et courent encore après leur nez ; les rieurs qui, à force de rire, finissent par fondre en larmes ; les mal élevés qui ne savent pas se tenir en société et mettent des gants blancs pour écrire des horreurs ; et les mal aimés enfin qui vont partout pleurant qu'on ne les prend pas au sérieux. L'auteur de ces nouvelles fait partie de cette dernière catégorie, lui qui crie sur tous les toits qu'il n'est pas juste un " rigolo " et qu'il a des choses à dire. Des choses graves, des choses importantes. Mais le croira-t-on ?
De formation philosophique, Gérald Cahen a dirigé de nombreux ouvrages de sciences humaines aux éditions Autrement. Il est l'auteur d'un roman, Lévy Mirabelle, paru en 2004 aux éditions Balland. Depuis 2012, il participe activement à l'Association pour l'autobiographie et le patrimoine autobiographique (l'APA), présidée par Philippe Lejeune.

Biographie de Gerald Cahen

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire