Votre compte

L'Inconvénient. No. 73, Été 2018


Lire Ducharme sans Ducharme, c’est à cela que le mystérieux écrivain convia son lectorat. Depuis sa mort en 2017, c’est un état de fait d’autant plus vrai. « Lire Ducharme sans Ducharme » pour la revue L’Inconvénient, c’est l’occasion de consacrer un numéro estival à revisiter l’héritage et l’œuvre de cet auteur à l’écriture « baroque et bigarrée, truffée de références savantes et populaires, de calembours, de virtuosités langagières aussitôt annulées par des maladresses délibérées. » En peinture, découvrez l’œuvre de Trevor Kiernander. Lisez aussi un extrait du prochain roman de Ying Chen « où Irène Curie croise des Japonais décédés sous le rayonnement des bombes. » Ensuite, Georges Privet discute des échanges créatifs entre cinéma et nouvelles expériences immersives. Sylvain David, lui, offre un tour d’horizon de polars internationaux au petit écran, puis Stanley Péan livre la première partie d’un essai sur le jazz et la condition des Noirs aux États-Unis.
7,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Inconvénient. No. 73, Été 2018”

Fiche technique

Résumé

Lire Ducharme sans Ducharme, c’est à cela que le mystérieux écrivain convia son lectorat. Depuis sa mort en 2017, c’est un état de fait d’autant plus vrai. « Lire Ducharme sans Ducharme » pour la revue L’Inconvénient, c’est l’occasion de consacrer un numéro estival à revisiter l’héritage et l’œuvre de cet auteur à l’écriture « baroque et bigarrée, truffée de références savantes et populaires, de calembours, de virtuosités langagières aussitôt annulées par des maladresses délibérées. » En peinture, découvrez l’œuvre de Trevor Kiernander. Lisez aussi un extrait du prochain roman de Ying Chen « où Irène Curie croise des Japonais décédés sous le rayonnement des bombes. » Ensuite, Georges Privet discute des échanges créatifs entre cinéma et nouvelles expériences immersives. Sylvain David, lui, offre un tour d’horizon de polars internationaux au petit écran, puis Stanley Péan livre la première partie d’un essai sur le jazz et la condition des Noirs aux États-Unis.

Biographie d’Alain Roy

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire