Votre compte

L'indifférent


« Il faut bien prendre garde que le sophiste, en nous vantant trop sa marchandise, ne nous trompe comme les gens qui nous vendent tout ce qui est nécessaire pour la nourriture du corps ; car ces derniers, sans savoir si les denrées qu'ils débitent sont bonnes ou mauvaises pour la santé, les vantent excessivement pour les mieux vendre, et ceux qui les achètent ne s'y connaissent pas mieux qu'eux... » Comédie philosophique, le Protagoras met en scène l'affrontement du philosophe Socrate avec des sophistes, ces professeurs de rhétorique plus préoccupés de pouvoir et d'efficacité que de vérité. Platon nous convie à un dialogue-spectacle qui démontre avec humour que la vertu est une valeur en soi, digne d'être enseignée.

Le volume que nous proposons est complété par trois autres textes contemporains de L'Indifférent, parus dans La Revue blanche et qui n’ont pas été repris dans Les Plaisirs et les Jours :
- « Avant la nuit », confession par une mourante de ses amours homosexuelles,
- « Souvenir », bref récit autour des parfums, paru en 1893
- et « Contre l'obscurité », jamais repris depuis sa publication en revue en 1896, bref essai contre le symbolisme, oublieux selon Proust de la vraie vie, individuelle et concrète.


Autre édition disponible : L’Indifférent, Gallimard , 1978 à 10 euros. « L’Indifférent » est repris dans l’édition Folio de Les Plaisirs et les Jours.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'indifférent”

Fiche technique

Résumé

« Il faut bien prendre garde que le sophiste, en nous vantant trop sa marchandise, ne nous trompe comme les gens qui nous vendent tout ce qui est nécessaire pour la nourriture du corps ; car ces derniers, sans savoir si les denrées qu'ils débitent sont bonnes ou mauvaises pour la santé, les vantent excessivement pour les mieux vendre, et ceux qui les achètent ne s'y connaissent pas mieux qu'eux... » Comédie philosophique, le Protagoras met en scène l'affrontement du philosophe Socrate avec des sophistes, ces professeurs de rhétorique plus préoccupés de pouvoir et d'efficacité que de vérité. Platon nous convie à un dialogue-spectacle qui démontre avec humour que la vertu est une valeur en soi, digne d'être enseignée.

Le volume que nous proposons est complété par trois autres textes contemporains de L'Indifférent, parus dans La Revue blanche et qui n’ont pas été repris dans Les Plaisirs et les Jours :
- « Avant la nuit », confession par une mourante de ses amours homosexuelles,
- « Souvenir », bref récit autour des parfums, paru en 1893
- et « Contre l'obscurité », jamais repris depuis sa publication en revue en 1896, bref essai contre le symbolisme, oublieux selon Proust de la vraie vie, individuelle et concrète.


Autre édition disponible : L’Indifférent, Gallimard , 1978 à 10 euros. « L’Indifférent » est repris dans l’édition Folio de Les Plaisirs et les Jours.

Biographie de Marcel Proust

En 1891, âgé d'à peine vingt ans, Marcel Proust publie ses tout premiers textes dansLe Mensuel. Deux ans plus tard, il écrit la nouvelle « L'Indifférent », avant la parution de son premier livre Les Plaisirs et les Jours en 1896.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire