Votre compte

L'ineffaçable trahison


Quand la gauche trahit ce qu'elle avait annoncé et que la droite combat ce qu'elle avait jusque-là défendu, la trahison est à son comble.

On a rarement à ce point trompé les électeurs.
Il arrive qu'à une trahison assumée, ainsi le Général de Gaulle du " Je vous ai compris ", l'Histoire rende hommage comme à une preuve courageuse de lucidité.
Mais François Hollande n'assume pas. " J'ai tenu mes promesses ", clame-t-il. Dès lors, à sa trahison, flagrante, unanimement constatée, s'en ajoute-t-il une autre, la trahison de la trahison.
Guy Mollet, lui, assumait.
Cette volteface aurait pu avoir une conséquence : l'approbation par la droite de ce qu'elle n'avait cessé de préconiser et même d'exiger. Mais non : dès lors qu'on lui piquait ses présumées convictions, elle se retourna contre elle-même. Elle brûla ce qu'elle avait jusque là adoré. Alors la trahison fut totale. Et son souvenir laissera dans les consciences une trace ineffaçable. Dont les conséquences seront lourdes. Très lourdes.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

6,50 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'ineffaçable trahison”

Fiche technique

  • Auteur : Jean-François KAHN
  • Éditeur : Plon
  • Date de parution : 03/09/15
  • EAN : 9782259227575
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 164
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Quand la gauche trahit ce qu'elle avait annoncé et que la droite combat ce qu'elle avait jusque-là défendu, la trahison est à son comble.

On a rarement à ce point trompé les électeurs.
Il arrive qu'à une trahison assumée, ainsi le Général de Gaulle du " Je vous ai compris ", l'Histoire rende hommage comme à une preuve courageuse de lucidité.
Mais François Hollande n'assume pas. " J'ai tenu mes promesses ", clame-t-il. Dès lors, à sa trahison, flagrante, unanimement constatée, s'en ajoute-t-il une autre, la trahison de la trahison.
Guy Mollet, lui, assumait.
Cette volteface aurait pu avoir une conséquence : l'approbation par la droite de ce qu'elle n'avait cessé de préconiser et même d'exiger. Mais non : dès lors qu'on lui piquait ses présumées convictions, elle se retourna contre elle-même. Elle brûla ce qu'elle avait jusque là adoré. Alors la trahison fut totale. Et son souvenir laissera dans les consciences une trace ineffaçable. Dont les conséquences seront lourdes. Très lourdes.

Biographie de Jean-François KAHN

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire