Votre compte

L'inflation de la gloire


Dans le Berlin de L'Ange bleu, de Cabaret, de Grosz, de L'Opéra de quat'sous, faute de nouvelles intéressantes, un journaliste écrit un article sur un chansonnier du nom de Käsebier qui se produit dans un cabaret des quartiers populaires. Du jour au lendemain, il est propulsé sur le devant de la scène et déclenche nombre d'intérêts financiers, immobiliers associés à cette ascension fulgurante. Dans une ville en pleine transformation, un pays en pleine mutation, une période de rupture, sans jamais parler de politique, Gabriele Tergit, sous l'angle du journalisme, donne à Berlin toute sa force, son réalisme. L'inflation de la gloire est un roman sur Berlin, sur les trépidations de la vie dans une grande ville et du cynisme qui en fait partie, sur une ascension et une chute – et la joie d'en être spectateur, d'en parler et d'en tirer profit. Der Spiegel

Ce livre est classé dans les catégories :

19,99 €
?

Version papier

16,25 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'inflation de la gloire”

Fiche technique

Résumé

Dans le Berlin de L'Ange bleu, de Cabaret, de Grosz, de L'Opéra de quat'sous, faute de nouvelles intéressantes, un journaliste écrit un article sur un chansonnier du nom de Käsebier qui se produit dans un cabaret des quartiers populaires. Du jour au lendemain, il est propulsé sur le devant de la scène et déclenche nombre d'intérêts financiers, immobiliers associés à cette ascension fulgurante. Dans une ville en pleine transformation, un pays en pleine mutation, une période de rupture, sans jamais parler de politique, Gabriele Tergit, sous l'angle du journalisme, donne à Berlin toute sa force, son réalisme. L'inflation de la gloire est un roman sur Berlin, sur les trépidations de la vie dans une grande ville et du cynisme qui en fait partie, sur une ascension et une chute – et la joie d'en être spectateur, d'en parler et d'en tirer profit. Der Spiegel

Biographie de Gabriele Tergit

Née en 1894 à Berlin, Gabriele Tergit a étudié la philosophie, la sociologie et l'histoire dans le but de devenir journaliste. Parallèlement à ses études, elle publie des articles dans le Vossiche Zeitung et le Berliner Tageblatt. A partir de 1920, elle travaille comme chroniqueuse judiciaire, rubrique qu'elle considère comme un genre à part entière. Elle continuera de collaborer à divers journaux berlinois jusqu'en 1933. Devenue rapidement un auteur reconnu dans son pays, Gabriele Tergit verra l'arrivée au pouvoir d'Hitler mettre fin à son ascension : accompagnée de son mari et de leur jeune fils, elle quitte l'Allemagne pour la République tchèque avant de rejoindre la Palestine. En 1938, elle s'installe à Londres où elle termine son roman historique Die Effingers, qui ne paraîtra pas avant 1951 en Allemagne. En tant que secrétaire du PEN Center, elle a également publié de nombreux reportages et autobiographies d'autres auteurs.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire