Votre compte

L'Oeuvre sans fin. Réception des romans de Monique Saint-Hélier par la critique française (1932-1955)


Monique Saint-Hélier (1895-1955) connaît le succès dans les années trente en France, grâce notamment à la violente polémique que suscite son deuxième roman, Bois-Mort (1934). Pourtant, dès les années cinquante, la romancière disparaît durablement de l’histoire littéraire française. Pourquoi les romans de Monique Saint-Hélier déchaînent-ils les passions critiques, puis ne rencontrent-ils plus que le désintérêt après la Seconde Guerre mondiale? Comment expliquer le silence éditorial de près de vingt ans qui sépare la publication des ouvrages des années trente de ceux des années cinquante, alors même que ces romans appartiennent à un même ensemble narratif ?
Fondée sur des sources inédites et un vaste corpus de comptes rendus, l’étude de la réception critique de l’œuvre de Monique Saint-Hélier en France apporte des réponses aux nombreuses questions soulevées par cette trajectoire particulière. Malgré toute sa singularité, ce parcours permet également une réflexion plus générale sur les variations de la réception d'une oeuvre à des époques différentes.

Ce livre est classé dans les catégories :

32,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'Oeuvre sans fin. Réception des romans de Monique Saint-Hélier par la critique française (1932-1955)”

Fiche technique

  • Auteur : Maud Dubois
  • Éditeur : Librairie Droz
  • Date de parution : 26/07/18
  • EAN : 9782600317627
  • Format : E-Book multi-format
  • Protection : NC

Résumé

Monique Saint-Hélier (1895-1955) connaît le succès dans les années trente en France, grâce notamment à la violente polémique que suscite son deuxième roman, Bois-Mort (1934). Pourtant, dès les années cinquante, la romancière disparaît durablement de l’histoire littéraire française. Pourquoi les romans de Monique Saint-Hélier déchaînent-ils les passions critiques, puis ne rencontrent-ils plus que le désintérêt après la Seconde Guerre mondiale? Comment expliquer le silence éditorial de près de vingt ans qui sépare la publication des ouvrages des années trente de ceux des années cinquante, alors même que ces romans appartiennent à un même ensemble narratif ?
Fondée sur des sources inédites et un vaste corpus de comptes rendus, l’étude de la réception critique de l’œuvre de Monique Saint-Hélier en France apporte des réponses aux nombreuses questions soulevées par cette trajectoire particulière. Malgré toute sa singularité, ce parcours permet également une réflexion plus générale sur les variations de la réception d'une oeuvre à des époques différentes.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire