Votre compte

L'orthographe en crise à l'école


Un livre-évènement qui relance le débat sur la réforme de l'orthographe : allons-nous nous rapprocher de l'Europe ?



L'orthographe française au XVIIe siècle était d'une telle difficulté qu'il était pratiquement impossible d'apprendre à lire en français sans commencer par le latin.
La pression que les maîtres ont exercée a été à l'origine des simplifications et des régularisations orthographiques qui se sont poursuivies jusqu'en 1835, permettant l'invention de méthodes de lecture en français dès le XVIIIe siècle.

La grande affaire du XIXe siècle fut alors d'enseigner à tous les petits Français, l'orthographe " active " qui, pendant des décennies, a constitué avec le calcul l'essentiel de l'enseignement scolaire.

Mais en 1880, Jules Ferry et Ferdinand Buisson introduisent l'enseignement du français à l'école et décident ainsi de réduire d'autant la place de l'orthographe et de la grammaire. Entrent alors dans les salles de classe des pratiques inconnues jusque là : lecture et explication de la littérature française, récitation de poésies, pratique de la petite rédaction, exercices de vocabulaire, chant, leçon de choses.
Depuis lors, le nouvel enseignement du français n'a cessé de se moderniser et s'est imposé à tous les niveaux de l'école et du collège, entraînant une forte baisse du niveau en orthographe.

Rendre aujourd'hui à tous les élèves la maîtrise de l'orthographe implique que l'on renoue avec la tradition des XVIIe et XVIIIe siècles. La réforme de l'orthographe avait permis à tous les Français d'apprendre à lire dans leur langue. Une autre réforme doit leur permettre aujourd'hui d'assimiler correctement l'écriture du français et de les rapprocher de l'Europe des langues.

Ce livre est classé dans les catégories :

4,40 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'orthographe en crise à l'école”

Fiche technique

  • Auteur : André Chervel
  • Éditeur : Retz
  • Date de parution : 24/11/11
  • EAN : 9782725661391
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 70
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Un livre-évènement qui relance le débat sur la réforme de l'orthographe : allons-nous nous rapprocher de l'Europe ?



L'orthographe française au XVIIe siècle était d'une telle difficulté qu'il était pratiquement impossible d'apprendre à lire en français sans commencer par le latin.
La pression que les maîtres ont exercée a été à l'origine des simplifications et des régularisations orthographiques qui se sont poursuivies jusqu'en 1835, permettant l'invention de méthodes de lecture en français dès le XVIIIe siècle.

La grande affaire du XIXe siècle fut alors d'enseigner à tous les petits Français, l'orthographe " active " qui, pendant des décennies, a constitué avec le calcul l'essentiel de l'enseignement scolaire.

Mais en 1880, Jules Ferry et Ferdinand Buisson introduisent l'enseignement du français à l'école et décident ainsi de réduire d'autant la place de l'orthographe et de la grammaire. Entrent alors dans les salles de classe des pratiques inconnues jusque là : lecture et explication de la littérature française, récitation de poésies, pratique de la petite rédaction, exercices de vocabulaire, chant, leçon de choses.
Depuis lors, le nouvel enseignement du français n'a cessé de se moderniser et s'est imposé à tous les niveaux de l'école et du collège, entraînant une forte baisse du niveau en orthographe.

Rendre aujourd'hui à tous les élèves la maîtrise de l'orthographe implique que l'on renoue avec la tradition des XVIIe et XVIIIe siècles. La réforme de l'orthographe avait permis à tous les Français d'apprendre à lire dans leur langue. Une autre réforme doit leur permettre aujourd'hui d'assimiler correctement l'écriture du français et de les rapprocher de l'Europe des langues.

Biographie d’André Chervel

André Chervel, né en 1931, agrégé de grammaire (1955), docteur ès lettres (1977), a été professeur dans des collèges et des lycées (1952-1964 ; 1973-1982).

Il a enseigné la linguistique française à la faculté des lettres d'Aix et à l'Université de Californie, Santa-Barbara (1964-1973) ; et il a terminé sa carrière comme chercheur au Service d'histoire de l'éducation (INRP, 1983-1997) où il est aujourd'hui chercheur associé.

Ses recherches, commencées à la fin des années 1950, s'inscrivent dans le cadre de la linguistique, de l'histoire de la linguistique et de la grammaire, et de l'histoire de l'enseignement.

Elles ont d'abord porté sur des problèmes de la syntaxe du français, sur l'orthographe, sur l'histoire de l'orthographe et de la grammaire, puis sur l'histoire de l'enseignement de l'orthographe.

Son entrée au Service d'histoire de l'éducation lui a permis d'élargir le champ de ses travaux, de réaliser un certain nombre d'outils de travail à l'intention des chercheurs, de proposer une théorie nouvelle des " disciplines scolaires ", d'étudier l'histoire des examens et du niveau scolaire ainsi que l'histoire des humanités classiques, et surtout de se fixer comme objectif l'histoire de l'enseignement du français, à laquelle il a consacré l'un de ses derniers ouvrages

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire