Votre compte

L'unité de la physique


L'idée selon laquelle la diversité du réel serait sous-tendue par une unité plus profonde est aussi ancienne que la pensée elle-même. Les grandes mythologies le racontent, les premiers philosophes l'affirment, la science moderne en a repris le programme en unifiant d'abord les conceptions du mouvement, de la matière et de l'espace.

C'est que le désir d'intelligibilité ne peut sans doute se passer de l'idée du Un. Toutefois, il ne suffit pas d'inscrire pareille tendance dans la nature humaine pour en valider les réalisations. L'unité qu'on proclame peut très bien se révéler fausse, procéder de la simple incantation, du décret ou du fantasme et exercer une fascination toute dogmatique. Reste que si la pensée parvenait à découvrir, dans les miroirs changeants des phénomènes, des relations éternelles qui puissent les résumer, on pourrait certainement parler d'un bonheur de l'esprit.

A défaut d'être une trame nécessaire de la pensée, le désir d'unté correspond à une nostalgie, à un appétit d'absolu, à une impatience ontologique. Mais aussitôt exprimé, il s'oppose à l'irréductible dispersion des choses. De là semble naître un divorce entre l'esprit qui désire et le monde qui déçoit.

En cette fin de siècle, la puissance de plus en plus affirmée des théories physiques, leur caractère englobant comme leur visée unitaire, incitent à interroger les fondements de la quête de l'unité que poursuivent les physiciens à cerner ses limites et à envisager ses perspectivess actuelles.

Texte de couverture

Introduction

I -- Les figures antiques de l'un

II -- L'harmonie revendiquée du monde ou la poésie de l'ordre

III -- Prélices et naissance de la physique moderne

IV -- L'histoire de la physique comme succession d'unifications

V -- Particules et interactions

VI -- L'unité de la physique en question

VII -- Le réductionnissme, conquêtes et obstacles

VIII -- La question de l'unité du temps

IX -- L'idée de matière dans la physique contemporaine

X -- La pluralité du vide de la physique contemporaine

XI -- Perspectives unitaires dans la physique contemporaine

Conclusion -- Bibliographie -- Index

Ce livre est classé dans les catégories :

18,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “L'unité de la physique”

Fiche technique

Résumé

L'idée selon laquelle la diversité du réel serait sous-tendue par une unité plus profonde est aussi ancienne que la pensée elle-même. Les grandes mythologies le racontent, les premiers philosophes l'affirment, la science moderne en a repris le programme en unifiant d'abord les conceptions du mouvement, de la matière et de l'espace.

C'est que le désir d'intelligibilité ne peut sans doute se passer de l'idée du Un. Toutefois, il ne suffit pas d'inscrire pareille tendance dans la nature humaine pour en valider les réalisations. L'unité qu'on proclame peut très bien se révéler fausse, procéder de la simple incantation, du décret ou du fantasme et exercer une fascination toute dogmatique. Reste que si la pensée parvenait à découvrir, dans les miroirs changeants des phénomènes, des relations éternelles qui puissent les résumer, on pourrait certainement parler d'un bonheur de l'esprit.

A défaut d'être une trame nécessaire de la pensée, le désir d'unté correspond à une nostalgie, à un appétit d'absolu, à une impatience ontologique. Mais aussitôt exprimé, il s'oppose à l'irréductible dispersion des choses. De là semble naître un divorce entre l'esprit qui désire et le monde qui déçoit.

En cette fin de siècle, la puissance de plus en plus affirmée des théories physiques, leur caractère englobant comme leur visée unitaire, incitent à interroger les fondements de la quête de l'unité que poursuivent les physiciens à cerner ses limites et à envisager ses perspectivess actuelles.

Texte de couverture

Introduction

I -- Les figures antiques de l'un

II -- L'harmonie revendiquée du monde ou la poésie de l'ordre

III -- Prélices et naissance de la physique moderne

IV -- L'histoire de la physique comme succession d'unifications

V -- Particules et interactions

VI -- L'unité de la physique en question

VII -- Le réductionnissme, conquêtes et obstacles

VIII -- La question de l'unité du temps

IX -- L'idée de matière dans la physique contemporaine

X -- La pluralité du vide de la physique contemporaine

XI -- Perspectives unitaires dans la physique contemporaine

Conclusion -- Bibliographie -- Index

Biographie de Étienne Klein

L'idée selon laquelle la diversité du réel serait sous-tendue par une unité plus profonde est aussi ancienne que la pensée elle-même. Les grandes mythologies le racontent, les premiers philosophes l'affirment, la science moderne en a repris le programme en unifiant d'abord les conceptions du mouvement, de la matière et de l'espace.

C'est que le désir d'intelligibilité ne peut sans doute se passer de l'idée du Un. Toutefois, il ne suffit pas d'inscrire pareille tendance dans la nature humaine pour en valider les réalisations. L'unité qu'on proclame peut très bien se révéler fausse, procéder de la simple incantation, du décret ou du fantasme et exercer une fascination toute dogmatique. Reste que si la pensée parvenait à découvrir, dans les miroirs changeants des phénomènes, des relations éternelles qui puissent les résumer, on pourrait certainement parler d'un bonheur de l'esprit.

A défaut d'être une trame nécessaire de la pensée, le désir d'unté correspond à une nostalgie, à un appétit d'absolu, à une impatience ontologique. Mais aussitôt exprimé, il s'oppose à l'irréductible dispersion des choses. De là semble naître un divorce entre l'esprit qui désire et le monde qui déçoit.

En cette fin de siècle, la puissance de plus en plus affirmée des théories physiques, leur caractère englobant comme leur visée unitaire, incitent à interroger les fondements de la quête de l'unité que poursuivent les physiciens à cerner ses limites et à envisager ses perspectivess actuelles.

Texte de couverture

Introduction

I -- Les figures antiques de l'un

II -- L'harmonie revendiquée du monde ou la poésie de l'ordre

III -- Prélices et naissance de la physique moderne

IV -- L'histoire de la physique comme succession d'unifications

V -- Particules et interactions

VI -- L'unité de la physique en question

VII -- Le réductionnissme, conquêtes et obstacles

VIII -- La question de l'unité du temps

IX -- L'idée de matière dans la physique contemporaine

X -- La pluralité du vide de la physique contemporaine

XI -- Perspectives unitaires dans la physique contemporaine

Conclusion -- Bibliographie -- Index

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire