Votre compte

La bataille de Normandie, 6 juin-25 août 1944


Mardi 6 juin 1944, à l’aube, les Alliés débarquent sur les côtes normandes. Le 25 août, Paris est libéré. Dans l’intervalle, les Alliés piétinent, s’enlisent et subissent d’effroyables pertes. Trois mois, au lieu des trois semaines prévues, de longs et sanglants affrontements : la bataille de Normandie va décider du sort de la Seconde Guerre mondiale. Douze semaines de combats acharnés : d’abord sur les plages, dans les haies du bocage et dans la plaine de Caen, avant la percée tardive des Américains en direction d’Avranches, la « poche » de Falaise et la « course vers la Seine ». Au cours de la bataille de Normandie, deux millions de combattants s’affrontent sans merci. Pris au milieu des combats, 20 000 Normands périssent. Près de 100 000 hommes, femmes et enfants se réfugient dans les granges et les étables autour des villes anéanties par les bombes ; 150 000 sont chassés sur les routes dangereuses de l’exode. D’une écriture fluide et claire, cet ouvrage donne la part belle aux témoignages des différents protagonistes, alliés et allemands, et bien sûr normands. Au-delà de la simple description des opérations, il rend également compte des tensions entre Américains et Britanniques. Spécialiste incontesté de la bataille de Normandie, Jean Quellien nous offre une synthèse magistrale à l’appui des derniers travaux, d’archives inédites et des récits des témoins. Il suit ainsi au plus près la libération chèrement payée de la Normandie et de la France.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La bataille de Normandie, 6 juin-25 août 1944”

Fiche technique

  • Auteur : Jean Quellien
  • Éditeur : Tallandier
  • Date de parution : 11/02/16
  • EAN : 9791021003842
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 416
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Mardi 6 juin 1944, à l’aube, les Alliés débarquent sur les côtes normandes. Le 25 août, Paris est libéré. Dans l’intervalle, les Alliés piétinent, s’enlisent et subissent d’effroyables pertes. Trois mois, au lieu des trois semaines prévues, de longs et sanglants affrontements : la bataille de Normandie va décider du sort de la Seconde Guerre mondiale. Douze semaines de combats acharnés : d’abord sur les plages, dans les haies du bocage et dans la plaine de Caen, avant la percée tardive des Américains en direction d’Avranches, la « poche » de Falaise et la « course vers la Seine ». Au cours de la bataille de Normandie, deux millions de combattants s’affrontent sans merci. Pris au milieu des combats, 20 000 Normands périssent. Près de 100 000 hommes, femmes et enfants se réfugient dans les granges et les étables autour des villes anéanties par les bombes ; 150 000 sont chassés sur les routes dangereuses de l’exode. D’une écriture fluide et claire, cet ouvrage donne la part belle aux témoignages des différents protagonistes, alliés et allemands, et bien sûr normands. Au-delà de la simple description des opérations, il rend également compte des tensions entre Américains et Britanniques. Spécialiste incontesté de la bataille de Normandie, Jean Quellien nous offre une synthèse magistrale à l’appui des derniers travaux, d’archives inédites et des récits des témoins. Il suit ainsi au plus près la libération chèrement payée de la Normandie et de la France.

Biographie de Jean Quellien

Jean Quellien est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Caen. Ancien responsable de l’équipe de recherches sur la Seconde Guerre mondiale, fruit de la coopération du Mémorial de Caen et du Centre de recherches d’histoire quantitative, il est l’auteur de La Bataille de Normandie (Tallandier, 2014).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire