Votre compte

La Bataille - Tome 3


En détruisant le pont sur l'île Lobau, l'armée autrichienne met un terme à l'offensive napoléonienne. Après deux jours de carnage, il ne reste à Masséna qu'à organiser le repli. Quelques semaines plus tard, le combat reprendra et ce sera Wagram. Mais ceci est une autre histoire... La bataille d'Essling, c'est la première grande hécatombe de la guerre moderne : trente heures de combat sans vaincu ni vainqueur qui vont laisser plus de quarante mille morts couchés dans les blés. Des sapeurs aux voltigeurs, des hussards à l'état-major, des murs de Vienne aux abords du fleuve en crue et des villages en flammes. La Bataille est bien plus qu'un roman ou une bande dessinée historique, c'est une fresque titanesque. Basée sur des évènements historiques solidement documentés, cette adaptation en trois volumes du roman qui valut le prix Goncourt et le Grand Prix du roman de l'Académie française à Patrick Rambaud est elle-même inspirée d'un projet inachevé de Balzac. Gil et Richaud concluent magistralement cette première adaptation avant de s'attaquer à Il neigeait, le deuxième roman napoléonien de Rambaud sur la campagne de Russie.
9,99 €
?

Version papier

15,95 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Bataille - Tome 3”

Fiche technique

Résumé

En détruisant le pont sur l'île Lobau, l'armée autrichienne met un terme à l'offensive napoléonienne. Après deux jours de carnage, il ne reste à Masséna qu'à organiser le repli. Quelques semaines plus tard, le combat reprendra et ce sera Wagram. Mais ceci est une autre histoire... La bataille d'Essling, c'est la première grande hécatombe de la guerre moderne : trente heures de combat sans vaincu ni vainqueur qui vont laisser plus de quarante mille morts couchés dans les blés. Des sapeurs aux voltigeurs, des hussards à l'état-major, des murs de Vienne aux abords du fleuve en crue et des villages en flammes. La Bataille est bien plus qu'un roman ou une bande dessinée historique, c'est une fresque titanesque. Basée sur des évènements historiques solidement documentés, cette adaptation en trois volumes du roman qui valut le prix Goncourt et le Grand Prix du roman de l'Académie française à Patrick Rambaud est elle-même inspirée d'un projet inachevé de Balzac. Gil et Richaud concluent magistralement cette première adaptation avant de s'attaquer à Il neigeait, le deuxième roman napoléonien de Rambaud sur la campagne de Russie.

Biographie de Frédéric Richaud

Ce n'est pas la première fois que le nom de Frédéric Richaud, romancier et essayiste né en 1966 dans le Vaucluse, figure sur la couverture d'un album de bande dessinée : il a en effet co-écrit avec Makyo la série "Le Maître de peinture" (dessin de Michel Faure, Glénat), adapté son propre roman "La Ménagerie de Versailles" sous le titre "Le Peuple des endormis" pour le dessinateur Didier Tronchet (Dupuis) et a publié "La Prison aux éditions Glénat" (dessin de Sicomoro). Parallèlement à ces incursions dans le monde des bulles, Frédéric Richaud poursuit une fructueuse carrière d'homme de lettres, entamée à la fin des années 90. Il publie alors plusieurs biographies consacrées aux écrivains Luc Dietrich, René Daumal ou encore Boris Vian et collabore régulièrement avec de nombreux magazines (Le Figaro, Le Nouvel Observateur, L'Echo des Savanes...) Mais c'est avec des ouvrages de fiction que Frédéric Richaud se fait remarquer par la suite : citons "Monsieur le jardinier", "La Passe au diable", "Jean-Jacques", tous publiés chez Grasset et traduits dans de nombreux pays.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire