Votre compte

La Bête humaine

Christophe Reffait (general_editor)


Des Batignolles à Auteuil, un mécanicien de locomotive erre, le couteau en main, hanté par une idée fixe : tuer une femme... Dans le train qui mène au Havre, un couple poignarde sauvagement un notable du régime impérial, avant de le jeter sur la voie. À la Croix-de-Maufras, lieu-dit reculé, un garde-barrière empoisonne son épouse, dans l’espoir de s’emparer de son magot. La Bête humaine n’est pas seulement le grand roman ferroviaire du maître du naturalisme : c’est aussi son grand roman du crime – un Dahlia noir signé Zola, où chaque personnage semble être tour à tour le traqueur et la proie. En 1888, au moment d’entamer ce qui allait devenir l’un des volumes les plus célèbres du cycle des Rougon-Macquart, Zola écrit : «Je voudrais quelque chose d’hallucinant, d’effroyable […], qui reste à jamais dans la mémoire, qui donne un cauchemar à toute la France.» Dossier : 1. Généalogie d’un criminel 2. La symbolique du chemin de fer 3. La réception du roman au XIXe siècle 4. La Bête humaine et la pulsion de mort.
3,49 €
?

Version papier

3,60 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Bête humaine”

Fiche technique

  • Auteur : Émile Zola
  • rédacteur en chef : Christophe Reffait
  • Éditeur : Flammarion
  • Collection : GF
  • Date de parution : 22/08/18
  • EAN : 9782081447981
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 464
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Des Batignolles à Auteuil, un mécanicien de locomotive erre, le couteau en main, hanté par une idée fixe : tuer une femme... Dans le train qui mène au Havre, un couple poignarde sauvagement un notable du régime impérial, avant de le jeter sur la voie. À la Croix-de-Maufras, lieu-dit reculé, un garde-barrière empoisonne son épouse, dans l’espoir de s’emparer de son magot. La Bête humaine n’est pas seulement le grand roman ferroviaire du maître du naturalisme : c’est aussi son grand roman du crime – un Dahlia noir signé Zola, où chaque personnage semble être tour à tour le traqueur et la proie. En 1888, au moment d’entamer ce qui allait devenir l’un des volumes les plus célèbres du cycle des Rougon-Macquart, Zola écrit : «Je voudrais quelque chose d’hallucinant, d’effroyable […], qui reste à jamais dans la mémoire, qui donne un cauchemar à toute la France.» Dossier : 1. Généalogie d’un criminel 2. La symbolique du chemin de fer 3. La réception du roman au XIXe siècle 4. La Bête humaine et la pulsion de mort.

Biographie de Émile Zola

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire