Votre compte

La caresse


"Je suis un chien. Mon corps n'est pas bien grand, environ trois poulets compressés, inscrits dans un cube. Malgré ma petite taille, rien ne m'échappe : ni les pastis que mon maître se verse en douce ni cette odeur étrange qui imprègne les vêtements de ma maîtresse. Je vois tout, d'en bas, par fragments, ensuite je recompose. J'observe avec mon nez, mes oreilles, ma mémoire et surtout mon imagination. J'aimerais penser, raisonner comme le font les hommes les plus bêtes, mais souvent je m'enlise, je me trompe dans les temps. Heureusement il y a Sonia qui m'aide et me protège, Sonia Potemkine. Elle dit : le chien est une fenêtre qui ouvre sur l'autre monde. Elle dit : le chien est un signe de ponctuation entre les êtres, un trait d'union. J'aime l'écouter parler. Je m'allonge à ses pieds. Une douce chaleur m'envahit. Je suis un lien, un prétexte tendre. Un souffle apaisé par la caresse des mots." Marie Nimier.
4,49 €
?

Version papier

4,90 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La caresse”

Fiche technique

  • Auteur : Marie Nimier
  • Éditeur : Editions Gallimard
  • Collection : Folio
  • Date de parution : 01/06/17
  • EAN : 9782072543036
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 160
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

"Je suis un chien. Mon corps n'est pas bien grand, environ trois poulets compressés, inscrits dans un cube. Malgré ma petite taille, rien ne m'échappe : ni les pastis que mon maître se verse en douce ni cette odeur étrange qui imprègne les vêtements de ma maîtresse. Je vois tout, d'en bas, par fragments, ensuite je recompose. J'observe avec mon nez, mes oreilles, ma mémoire et surtout mon imagination. J'aimerais penser, raisonner comme le font les hommes les plus bêtes, mais souvent je m'enlise, je me trompe dans les temps. Heureusement il y a Sonia qui m'aide et me protège, Sonia Potemkine. Elle dit : le chien est une fenêtre qui ouvre sur l'autre monde. Elle dit : le chien est un signe de ponctuation entre les êtres, un trait d'union. J'aime l'écouter parler. Je m'allonge à ses pieds. Une douce chaleur m'envahit. Je suis un lien, un prétexte tendre. Un souffle apaisé par la caresse des mots." Marie Nimier.

Biographie de Marie Nimier

Marie Nimier a publié douze romans aux Éditions Gallimard, dont La Reine du silence, prix Médicis (collection blanche, 2004, Folio n° 4315), Les inséparables (collection blanche, 2008, Folio n° 5042), Photo-Photo (collection blanche, 2010, Folio n° 5407), Je suis un homme (collection blanche, 2013, Folio n° 5732) Elle écrit également des chansons et des textes pour la scène.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire