Votre compte

La chair de l'autre


Tuer son enfant, sa femme, est-il de crime plus monstrueux ? Et pourtant les sociétés - la nôtre comme celle du XIXe siècle - demeurent fascinées en même temps qu’horrifiées. Mais que savons-nous de ces criminels, des mobiles qui les poussent à commettre l’acte irréparable, de leur comportement dans ces heures exceptionnelles ? Pour la première fois, Joëlle Guillais reconstitue, grâce aux archives de la police, l’itinéraire criminel de ces femmes et, surtout, de ces hommes désemparés par la fin d’un amour. Leurs lettres inédites et les témoignages des procès ont permis à l’auteur de suivre presque jour après jour la progression du drame puis d’analyser les réactions contradictoires des juges et des jurés. Ces histoires d’argent, d’alcoolisme et d’adultère donnent de la société du XIXe siècle une image singulière. Enfin le vernis d’une société se craquelle et, loin du silence des voisins ou des juges, apparaît une vie fragile tissée de sang et de larmes.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La chair de l'autre”

Fiche technique

Résumé

Tuer son enfant, sa femme, est-il de crime plus monstrueux ? Et pourtant les sociétés - la nôtre comme celle du XIXe siècle - demeurent fascinées en même temps qu’horrifiées. Mais que savons-nous de ces criminels, des mobiles qui les poussent à commettre l’acte irréparable, de leur comportement dans ces heures exceptionnelles ? Pour la première fois, Joëlle Guillais reconstitue, grâce aux archives de la police, l’itinéraire criminel de ces femmes et, surtout, de ces hommes désemparés par la fin d’un amour. Leurs lettres inédites et les témoignages des procès ont permis à l’auteur de suivre presque jour après jour la progression du drame puis d’analyser les réactions contradictoires des juges et des jurés. Ces histoires d’argent, d’alcoolisme et d’adultère donnent de la société du XIXe siècle une image singulière. Enfin le vernis d’une société se craquelle et, loin du silence des voisins ou des juges, apparaît une vie fragile tissée de sang et de larmes.

Biographie de Joëlle Guillais

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire