Votre compte

La Châtellenie suzeraine d'Oissery, son terrier, ses coutumes, son histoire


L’an mil sept cent quarante-cinq avant midi, très-haute et très-puissante dame, madame Hélène-Angélique-Rosalie de l’Aubespine de Verderonne, épouse dé très-haut et très-puissant seigneur monseigneur Jérôme Phélypeaux, comte de Pontchartrain, de Maurepas, de Palüau et de Nervieux, baron de l’Isle de Rye, seigneur de Froifond, château Saint-Amand et autres terres et seigneuries, commandeur des Ordres du Roy, se trouvant dans son château du Plessis-Pontchartrain, en la province d’Isle de France, donnait procuration à Me Nicolas-Antoine Chéron, notaire royal au bailliage de Meaux et tabellion du bailliage et châtellenie suzeraine d’Oissery, de pour elle et en son nom recevoir et accepter les déclarations et reconnaissances des feudataires et censitaires de la seigneurie suzeraine d’Oissery et des seigneuries de Saint-Pathus, Noëfort, Forfry, la Ramée, Silly et fiefs nombreux s’y rattachant.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Châtellenie suzeraine d'Oissery, son terrier, ses coutumes, son histoire”

Fiche technique

Résumé

L’an mil sept cent quarante-cinq avant midi, très-haute et très-puissante dame, madame Hélène-Angélique-Rosalie de l’Aubespine de Verderonne, épouse dé très-haut et très-puissant seigneur monseigneur Jérôme Phélypeaux, comte de Pontchartrain, de Maurepas, de Palüau et de Nervieux, baron de l’Isle de Rye, seigneur de Froifond, château Saint-Amand et autres terres et seigneuries, commandeur des Ordres du Roy, se trouvant dans son château du Plessis-Pontchartrain, en la province d’Isle de France, donnait procuration à Me Nicolas-Antoine Chéron, notaire royal au bailliage de Meaux et tabellion du bailliage et châtellenie suzeraine d’Oissery, de pour elle et en son nom recevoir et accepter les déclarations et reconnaissances des feudataires et censitaires de la seigneurie suzeraine d’Oissery et des seigneuries de Saint-Pathus, Noëfort, Forfry, la Ramée, Silly et fiefs nombreux s’y rattachant.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Biographie de Fernand Labour

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire