Votre compte

La Chine du cauchemar


Au Moyen Âge, lEmpereur Che Houang Ti se révolta contre les traditions de la sagesse, proclamant que tout était possible aux hommes. À force de volonté, ils deviendraient les "hommes vrais" capables daccomplir des choses extraordinaires, comme de marcher sur leau, pénétrer le feu, chevaucher les nuages et les vapeurs. Ils atteindraient des résultats magiques, en surmontant tous les obstacles naturels ou divins. Cet Empereur est une figure légendaire. Mais Mao Tse Toung est un nouvel Che Houang Ti. Lui aussi, pour édifier sa Chine, se sert du "merveilleux" comme de larme décisive. Il fait table rase du passé, substituant aux idoles anciennes des idoles vierges. Et le "Grand Bond en Avant" devra permettre à la République populaire datteindre en quelques mois la puissance suprême. Elle y réussira par des méthodes spécifiquement chinoises, parce que les valeurs reconnues du monde entier, même de lU.R.S.S., sont trop lentes et réactionnaires. Il sagit avant tout de briser lordre naturel des choses. Le livre de Lucien Bodard est la description de cette aventure mystique, la plus prodigieuse vécue par lhumanité depuis des siècles. Pour Mao aussi, la "masse" chinoise peut tout, à condition que chaque Chinois se dépersonnalise, ne soit plus quun fragment du peuple, sans passions, sans idées, sans famille. Il veut la mutilation de lindividu, sa disparition dans lâme collective du peuple. Cest lexorcisme de lhomme et de lunivers. Mais le Maoïsme, dans sa tentative incroyable et apparemment impossible, a plongé la Chine dans un obsédant cauchemar. Mao croit trouver la solution dans les Communes du Peuple, ces entités rouges parfaites où chaque être se perd dans le grand Tout. Mais il échoue dans une demi-disgrâce. Et cest le règne de Liu Shao Chi, lhomme sans visage, aux méthodes plus rigoureuses encore. Cest le livre de la haine. Le régime déteste dans chaque individu le péché originel qui lempêche de progresser. Il déteste la nature, dont il narrive pas à bout. Il déteste les autres peuples, qui ne "comprennent" pas la Chine. Cest le livre de lorgueil. Car la Chine veut redevenir lEmpire du Milieu dominant lunivers. Et lon ne peut imaginer jusquoù elle ira malgré sa crise, son immense misère, laccablement de ses hommes.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Chine du cauchemar”

Fiche technique

Résumé

Au Moyen Âge, lEmpereur Che Houang Ti se révolta contre les traditions de la sagesse, proclamant que tout était possible aux hommes. À force de volonté, ils deviendraient les "hommes vrais" capables daccomplir des choses extraordinaires, comme de marcher sur leau, pénétrer le feu, chevaucher les nuages et les vapeurs. Ils atteindraient des résultats magiques, en surmontant tous les obstacles naturels ou divins. Cet Empereur est une figure légendaire. Mais Mao Tse Toung est un nouvel Che Houang Ti. Lui aussi, pour édifier sa Chine, se sert du "merveilleux" comme de larme décisive. Il fait table rase du passé, substituant aux idoles anciennes des idoles vierges. Et le "Grand Bond en Avant" devra permettre à la République populaire datteindre en quelques mois la puissance suprême. Elle y réussira par des méthodes spécifiquement chinoises, parce que les valeurs reconnues du monde entier, même de lU.R.S.S., sont trop lentes et réactionnaires. Il sagit avant tout de briser lordre naturel des choses. Le livre de Lucien Bodard est la description de cette aventure mystique, la plus prodigieuse vécue par lhumanité depuis des siècles. Pour Mao aussi, la "masse" chinoise peut tout, à condition que chaque Chinois se dépersonnalise, ne soit plus quun fragment du peuple, sans passions, sans idées, sans famille. Il veut la mutilation de lindividu, sa disparition dans lâme collective du peuple. Cest lexorcisme de lhomme et de lunivers. Mais le Maoïsme, dans sa tentative incroyable et apparemment impossible, a plongé la Chine dans un obsédant cauchemar. Mao croit trouver la solution dans les Communes du Peuple, ces entités rouges parfaites où chaque être se perd dans le grand Tout. Mais il échoue dans une demi-disgrâce. Et cest le règne de Liu Shao Chi, lhomme sans visage, aux méthodes plus rigoureuses encore. Cest le livre de la haine. Le régime déteste dans chaque individu le péché originel qui lempêche de progresser. Il déteste la nature, dont il narrive pas à bout. Il déteste les autres peuples, qui ne "comprennent" pas la Chine. Cest le livre de lorgueil. Car la Chine veut redevenir lEmpire du Milieu dominant lunivers. Et lon ne peut imaginer jusquoù elle ira malgré sa crise, son immense misère, laccablement de ses hommes.

Biographie de Lucien Bodard

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire