Votre compte

La confession de Carlos, tueur à Saint-Domingue


Si un Latino-Américain, au regard d’une étrange fixité, surgit devant vous et vous dit : « J’ai tué trente, trente-cinq, peut-être quarante personnes, je ne me souviens plus », lui serreriez-vous la main ? S’il ajoute : « J’ai torturé et exécuté ceux qui s’opposaient à Trujillo », l’inviteriez-vous à passer une nuit sous votre toit ? S’il poursuit en disant : « Quand Trujillo a été assassiné, j’ai été récupéré par la CIA et j’ai continué à tuer et à torturer pour les Américains », partageriez-vous sa vie pendant trois mois ? C’est ce que l’auteur a fait pour recueillir cette confession qui glace d’horreur. Personne n’aimera ce récit, mais aucun de ceux qui auront commencé sa lecture ne pourra s’arracher à ce livre. Personne n’a le droit de se voiler la face et de croire que ce qui est raconté ici ne le concerne pas. Ce sang répandu à Saint-Domingue, c’est aussi le nôtre...

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La confession de Carlos, tueur à Saint-Domingue”

Fiche technique

Résumé

Si un Latino-Américain, au regard d’une étrange fixité, surgit devant vous et vous dit : « J’ai tué trente, trente-cinq, peut-être quarante personnes, je ne me souviens plus », lui serreriez-vous la main ? S’il ajoute : « J’ai torturé et exécuté ceux qui s’opposaient à Trujillo », l’inviteriez-vous à passer une nuit sous votre toit ? S’il poursuit en disant : « Quand Trujillo a été assassiné, j’ai été récupéré par la CIA et j’ai continué à tuer et à torturer pour les Américains », partageriez-vous sa vie pendant trois mois ? C’est ce que l’auteur a fait pour recueillir cette confession qui glace d’horreur. Personne n’aimera ce récit, mais aucun de ceux qui auront commencé sa lecture ne pourra s’arracher à ce livre. Personne n’a le droit de se voiler la face et de croire que ce qui est raconté ici ne le concerne pas. Ce sang répandu à Saint-Domingue, c’est aussi le nôtre...

Biographie de Gabriel Conesa

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire