Votre compte

La Confrérie layenne et les Lébou du Sénégal : Islam et culture tradtionnelle


À travers l’étude d’une confrérie musulmane méconnue, ce travail explore les relations complexes, faites d’interactions et de conflits, entre islam et culture traditionnelle africaine. La confrérie layenne est souvent présentée comme une confrérie « ethnique » et « syncrétique », une émanation religieuse de son milieu d’implantation, la communauté lébou du Cap Vert. En fait, les limites et la synthèse lébou-layenne apparaissent clairement dans l’étude de la doctrine layenne, des relations entre autorités layennes et lébou au cours du siècle, et de l’attitude stricte de l’islam layenne vis-à-vis des traditions et cultes lébou. L’effort d’enracinement de l’islam chez les Lébou s’est traduit notamment par le contrôle des femmes, qui sont honorées sur le plan religieux, mais qui se voient dépouillées en parallèle de leurs prérogatives sociales, rituelles et thérapeutiques. L’éclatement des structures traditionnelles lébou, ainsi que la crise multiforme qui frappe la société sénégalaise, ont récemment laissé le champ libre à l’islam layenne dont on peut dire qu’il est devenu la forme moderne d’expression de l’identité lébou.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Confrérie layenne et les Lébou du Sénégal : Islam et culture tradtionnelle”

Fiche technique

Résumé

À travers l’étude d’une confrérie musulmane méconnue, ce travail explore les relations complexes, faites d’interactions et de conflits, entre islam et culture traditionnelle africaine. La confrérie layenne est souvent présentée comme une confrérie « ethnique » et « syncrétique », une émanation religieuse de son milieu d’implantation, la communauté lébou du Cap Vert. En fait, les limites et la synthèse lébou-layenne apparaissent clairement dans l’étude de la doctrine layenne, des relations entre autorités layennes et lébou au cours du siècle, et de l’attitude stricte de l’islam layenne vis-à-vis des traditions et cultes lébou. L’effort d’enracinement de l’islam chez les Lébou s’est traduit notamment par le contrôle des femmes, qui sont honorées sur le plan religieux, mais qui se voient dépouillées en parallèle de leurs prérogatives sociales, rituelles et thérapeutiques. L’éclatement des structures traditionnelles lébou, ainsi que la crise multiforme qui frappe la société sénégalaise, ont récemment laissé le champ libre à l’islam layenne dont on peut dire qu’il est devenu la forme moderne d’expression de l’identité lébou.

Biographie de Cécile Laborde

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire