Votre compte

La Crise : 1974-1982


Ce livre replace les récessions généralisées : 1974-1975 et 1980-1982, aussi bien dans leur cadre historique précis - la rupture avec la longue période d'expansion d'après-guerre -, que dans le cadre plus général de l'histoire du mode de production capitaliste dans son ensemble. Il s'agit d'expliquer en quoi ces récessions et les phases de dépression - de reprise hésitante, inégale et non cumulative - qui leur font suite, ne sont ni le résultat du hasard, ni le produit d'éléments exogènes (la hausse du prix du pétrole ; la lutte de libération des peuples du tiers monde ; le comportement irrationnel des syndicats ; les revendications salariales des travailleurs anticipant sur l'inflation). Elles correspondent, au contraire, à la logique immanente du système, bien que des facteurs exogènes, ou accidentels, jouent évidemment un rôle dans les particularités de chaque cycle. Chemin faisant, nous pouvons affiner à la fois l'exposé et l'application de la théorie marxiste des crises périodiques et du cycle industriel, qui reste un des chapitres les plus controversés mais, en même temps, des plus impressionnants de l'œuvre théorique de Karl Marx.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

14,77 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Crise : 1974-1982”

Fiche technique

Résumé

Ce livre replace les récessions généralisées : 1974-1975 et 1980-1982, aussi bien dans leur cadre historique précis - la rupture avec la longue période d'expansion d'après-guerre -, que dans le cadre plus général de l'histoire du mode de production capitaliste dans son ensemble. Il s'agit d'expliquer en quoi ces récessions et les phases de dépression - de reprise hésitante, inégale et non cumulative - qui leur font suite, ne sont ni le résultat du hasard, ni le produit d'éléments exogènes (la hausse du prix du pétrole ; la lutte de libération des peuples du tiers monde ; le comportement irrationnel des syndicats ; les revendications salariales des travailleurs anticipant sur l'inflation). Elles correspondent, au contraire, à la logique immanente du système, bien que des facteurs exogènes, ou accidentels, jouent évidemment un rôle dans les particularités de chaque cycle. Chemin faisant, nous pouvons affiner à la fois l'exposé et l'application de la théorie marxiste des crises périodiques et du cycle industriel, qui reste un des chapitres les plus controversés mais, en même temps, des plus impressionnants de l'œuvre théorique de Karl Marx.

Biographie d’Ernest Mandel

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire