Votre compte

La Destruction de la France


Ce sont les idées qui mènent le monde. Pour le meilleur ou parfois le pire. Selon la mode actuelle libéro-libertaire, l'État nation serait dépassé, et son intervention dans l'économie, la législation, la justice, la politique, aussi bien intérieure qu'internationale, serait obsolète. À quel niveau doit se situer l'État, pour ne pas oublier la laïcité, la justice sociale et l'assimilation, sans toutefois s'enfermer dans un particularisme ethnique, autonomiste ou religieux ? Par ailleurs, une nation a besoin à la fois de mythes fondateurs (son passé) et de projets d'avenir. Or, actuellement, le seul État véritable est celui qui règne à Washington, et l'Amérique domine toutes les organisations internationales. N'oublions pas, toutefois, que c'est la France qui créa la nation et qu'il n'existe pas de paix civile, de culture, d'économie, de langue, de civilisation même sans État. Il ne faudrait donc surtout pas que, mise en cause par une mondialisation qui a toujours existé, l'idée France s'efface de nos esprits.
7,99 €
?

Version papier

10,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Destruction de la France”

Fiche technique

Résumé

Ce sont les idées qui mènent le monde. Pour le meilleur ou parfois le pire. Selon la mode actuelle libéro-libertaire, l'État nation serait dépassé, et son intervention dans l'économie, la législation, la justice, la politique, aussi bien intérieure qu'internationale, serait obsolète. À quel niveau doit se situer l'État, pour ne pas oublier la laïcité, la justice sociale et l'assimilation, sans toutefois s'enfermer dans un particularisme ethnique, autonomiste ou religieux ? Par ailleurs, une nation a besoin à la fois de mythes fondateurs (son passé) et de projets d'avenir. Or, actuellement, le seul État véritable est celui qui règne à Washington, et l'Amérique domine toutes les organisations internationales. N'oublions pas, toutefois, que c'est la France qui créa la nation et qu'il n'existe pas de paix civile, de culture, d'économie, de langue, de civilisation même sans État. Il ne faudrait donc surtout pas que, mise en cause par une mondialisation qui a toujours existé, l'idée France s'efface de nos esprits.

Biographie de Jean-Claude Barreau

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire