Votre compte

La fin de la dictature des marchés ?


En ces temps de crise financière, les marchés font l’unanimité contre eux : on les accuse d’affamer les peuples et de saper les fondements de la démocratie en mettant les États sous tutelle. Mais la crise n’explique pas tout. Les marchés semblent avoir abandonné leur rôle de « financiers » de l’économie pour devenir des casinos virtuels (dérivés de crédit, trader robots programmés par des docteurs en physique, bonus et prises de risques insensés qui peuvent pousser des banques à la faillite...). Les politiques, les entrepreneurs et les citoyens ne comprennent plus l’utilité des marchés.

Cet ouvrage reprend ce débat. Comme souvent en économie, le diable est dans les détails. À travers leurs analyses approfondies, les contributeurs de ce livre rappellent que les marchés restent utiles mais en diagnostiquent les dysfonctionnements. Ils en déduisent des pistes de régulation, pour des marchés encadrés et réconciliés avec la société.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La fin de la dictature des marchés ?”

Fiche technique

Résumé

En ces temps de crise financière, les marchés font l’unanimité contre eux : on les accuse d’affamer les peuples et de saper les fondements de la démocratie en mettant les États sous tutelle. Mais la crise n’explique pas tout. Les marchés semblent avoir abandonné leur rôle de « financiers » de l’économie pour devenir des casinos virtuels (dérivés de crédit, trader robots programmés par des docteurs en physique, bonus et prises de risques insensés qui peuvent pousser des banques à la faillite...). Les politiques, les entrepreneurs et les citoyens ne comprennent plus l’utilité des marchés.

Cet ouvrage reprend ce débat. Comme souvent en économie, le diable est dans les détails. À travers leurs analyses approfondies, les contributeurs de ce livre rappellent que les marchés restent utiles mais en diagnostiquent les dysfonctionnements. Ils en déduisent des pistes de régulation, pour des marchés encadrés et réconciliés avec la société.

Biographie de David Thesmar

En ces temps de crise financière, les marchés font l’unanimité contre eux : on les accuse d’affamer les peuples et de saper les fondements de la démocratie en mettant les États sous tutelle. Mais la crise n’explique pas tout. Les marchés semblent avoir abandonné leur rôle de « financiers » de l’économie pour devenir des casinos virtuels (dérivés de crédit, trader robots programmés par des docteurs en physique, bonus et prises de risques insensés qui peuvent pousser des banques à la faillite...). Les politiques, les entrepreneurs et les citoyens ne comprennent plus l’utilité des marchés.

Cet ouvrage reprend ce débat. Comme souvent en économie, le diable est dans les détails. À travers leurs analyses approfondies, les contributeurs de ce livre rappellent que les marchés restent utiles mais en diagnostiquent les dysfonctionnements. Ils en déduisent des pistes de régulation, pour des marchés encadrés et réconciliés avec la société.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire