Votre compte

La Fortune des Rougon


La Fortune des Rougon
Émile Zola
Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
La Fortune des Rougon est un roman d’Émile Zola, premier volume de la série Les Rougon-Macquart (œuvre disponible dans cette collection en 20 livres, en 5 volumes ou en un volume complet). Le cadre est une petite ville appelée Plassans, qui correspond à Lorgues, où Zola a passé son enfance et une partie de sa jeunesse, et à Lorgues, dans le Var, où se sont déroulés en décembre 1851 les événements insurrectionnels décrits dans le roman.
Comme Zola le décrit dans sa préface, c'est le roman des origines. Il marque le début de la généalogie des Rougon-Macquart, qui commence avec Adélaïde Fouque, dite Tante Dide, née en 1768. Elle épouse un certain Rougon, jardinier, dont elle a un fils, Pierre Rougon. À la mort de son mari, elle vit en concubinage avec Macquart, contrebandier, qui lui donne une fille, Ursule Macquart, et un garçon, Antoine Macquart.
Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

Ce livre est classé dans les catégories :

0,99 €
?
Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Fortune des Rougon”

Fiche technique

Résumé

La Fortune des Rougon
Émile Zola
Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
La Fortune des Rougon est un roman d’Émile Zola, premier volume de la série Les Rougon-Macquart (œuvre disponible dans cette collection en 20 livres, en 5 volumes ou en un volume complet). Le cadre est une petite ville appelée Plassans, qui correspond à Lorgues, où Zola a passé son enfance et une partie de sa jeunesse, et à Lorgues, dans le Var, où se sont déroulés en décembre 1851 les événements insurrectionnels décrits dans le roman.
Comme Zola le décrit dans sa préface, c'est le roman des origines. Il marque le début de la généalogie des Rougon-Macquart, qui commence avec Adélaïde Fouque, dite Tante Dide, née en 1768. Elle épouse un certain Rougon, jardinier, dont elle a un fils, Pierre Rougon. À la mort de son mari, elle vit en concubinage avec Macquart, contrebandier, qui lui donne une fille, Ursule Macquart, et un garçon, Antoine Macquart.
Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire