Votre compte

La France de 1799 à 1848


Dix ans après le début de la Révolution de 1789, et tandis que la France est devenue une République, les Français restent en quête d’un régime stable, capable de donner une réalité aux grands acquis révolutionnaires. C’est ainsi que le pays renoue, pendant près de cinq décennies, avec des régimes de type monarchique, avant que ne revienne la République en 1848. Pourquoi la France ne parvient-elle pas alors à concilier le droit dynastique avec l’héritage révolutionnaire ?
Ce demi-siècle voit l’entrée de la France dans l’ère industrielle : l’essor économique qui en résulte bouleverse les structures sociales, creuse les inégalités et impose la nécessité de repenser la société. De nouvelles revendications apparaissent. En outre, le renouvellement des techniques et des savoirs s’accompagne d’une évolution des sensibilités dont témoigne le succès du Romantisme. Tout concourt à la remise en cause de l’ordre établi. La chute de la Monarchie en 1848 le démontre : la dynamique révolutionnaire était encore à l’oeuvre dans la France du premier XIXe siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La France de 1799 à 1848”

Fiche technique

  • Auteur : David Delpech
  • Éditeur : Armand Colin
  • Collection : 128
  • Date de parution : 18/06/14
  • EAN : 9782200295080
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 132
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Dix ans après le début de la Révolution de 1789, et tandis que la France est devenue une République, les Français restent en quête d’un régime stable, capable de donner une réalité aux grands acquis révolutionnaires. C’est ainsi que le pays renoue, pendant près de cinq décennies, avec des régimes de type monarchique, avant que ne revienne la République en 1848. Pourquoi la France ne parvient-elle pas alors à concilier le droit dynastique avec l’héritage révolutionnaire ?
Ce demi-siècle voit l’entrée de la France dans l’ère industrielle : l’essor économique qui en résulte bouleverse les structures sociales, creuse les inégalités et impose la nécessité de repenser la société. De nouvelles revendications apparaissent. En outre, le renouvellement des techniques et des savoirs s’accompagne d’une évolution des sensibilités dont témoigne le succès du Romantisme. Tout concourt à la remise en cause de l’ordre établi. La chute de la Monarchie en 1848 le démontre : la dynamique révolutionnaire était encore à l’oeuvre dans la France du premier XIXe siècle.

Biographie de David Delpech

David Delpech, agrégé et docteur en Histoire, enseigne actuellement dans le Secondaire (lycée Clément Ader de Tournan-en-Brie) et dans le Supérieur, en tant que chargé de cours (Université de Saint-Quentin-en-Yvelines). Ses sujets de recherche portent sur l’histoire politique et sociale de la France au XIXe siècle.
 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire