Votre compte

La Grande Arche


Selon une légende presque universelle, on ne peut pas construire un monument si un être humain n’est pas sacrifié. Sinon, le bâtiment s'écroule aussi longtemps qu’on essaye de le remonter. L’histoire de la Grande Arche de la Défense est la version la plus récente de cette légende. Voici l’épopée de cette Arche superbe, enjeu de luttes politiques au couteau sous le règne de François Mitterrand. C’est aussi le portrait de son créateur, Johan Otto von Spreckelsen, architecte secret, professeur aux Beaux-Arts de Copenhague. Lauréat inattendu d'un grand concours international en 1983, ce Danois découvrit avec stupéfaction la désinvolture et les revirements à la française. Laurence Cossé évoque un destin d’architecte parmi les plus beaux, les plus tragiques et les plus absolus du XXe siècle.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

14,30 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Grande Arche”

Fiche technique

  • Auteur : Laurence Cossé
  • Éditeur : Editions Gallimard
  • Collection : Folio
  • Date de parution : 23/08/17
  • EAN : 9782072720208
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 400
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Selon une légende presque universelle, on ne peut pas construire un monument si un être humain n’est pas sacrifié. Sinon, le bâtiment s'écroule aussi longtemps qu’on essaye de le remonter. L’histoire de la Grande Arche de la Défense est la version la plus récente de cette légende. Voici l’épopée de cette Arche superbe, enjeu de luttes politiques au couteau sous le règne de François Mitterrand. C’est aussi le portrait de son créateur, Johan Otto von Spreckelsen, architecte secret, professeur aux Beaux-Arts de Copenhague. Lauréat inattendu d'un grand concours international en 1983, ce Danois découvrit avec stupéfaction la désinvolture et les revirements à la française. Laurence Cossé évoque un destin d’architecte parmi les plus beaux, les plus tragiques et les plus absolus du XXe siècle.

Biographie de Laurence Cossé

Romancière et nouvelliste, Laurence Cossé a notamment publié aux Éditions Gallimard La femme du Premier ministre (collection blanche, 1998, Folio n° 3403), Le mobilier national (collection blanche, 2001, Folio n° 3665), Le 31 du mois daoût (collection blanche, 2003, Folio n° 4152), Vous nécrivez plus ? (collection blanche, 2006), Au bon roman (collection blanche, 2009, Folio n° 5074), Les amandes amères (collection blanche, 2011, Folio n° 5535).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire